Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Game of Thrones saison 4 épisode 6: The Laws of Gods and Men
À Braavos, Stannis et Davos tentent de négocier un emprunt auprès de la puissante Banque de Fer. À Meereen, Daenerys est bien décidé à rétablir la justice, mais la tâche se révèle plus complexe que prévu. De son côté, Yara monte une expédition pour récupérer son frère, tandis qu'à Port-Réal s'ouvre le procès de Tyrion.

Les épisodes de la série semblent souvent présenter un assemblage de scènes disparates quoique réussies, où les destins des personnages éloignés ne s'influencent que peu ou à long terme. Cependant, cet épisode montre que si le parcours de personnages aussi divers et évoluant dans des régions différentes que son Stannis, Daenerys et Tyrion ne semble lié que de façon pour l'instant ténue, tout ce qu'ils font ou leur arrive tourne autours de la notion de justice (il en est question dans le titre, donc c'est logique). Dans un monde de plus en plus chaotique, c'est la justice sévère de Stannis envers Davos qui va convaincre les banquiers -dont Mark Gatiss - de miser sur lui alors qu'il semble être le candidat au trône le plus faible. Daenerys veut se la jouer Saint Louis sous son chaine mais s'aperçoit que sa soif de justice qui l'a conduite à châtier les esclavagistes a des répercussions inattendues. Quant à Tyrion, il va faire les frais d'un procès joué d'avance.

Seule la sous-intrigue du sauvetage de Theon (et encore, Yara aussi prétend rendre justice aux Fer-Nés qui ont été bafoués au travers de son frère) semble un peu plus éloignée de cette thématique, et il faut bien avouer que la scène est un peu bancale. Encore une fois, une péripétie inédite débouche sur assez peu de changements par rapport à l'histoire de base. Elle sert surtout à démontrer au spectateur que Reek est désormais un personnage à part entière, a priori sans espoir de guérison. Malheureusement, la fuite de Yara est trop expéditive et donne l'impression que ce n'est pas la folie de son frère mais deux gros toutous qui mènent à sa déroute. Heureusement, les passages entre Theon et Ramsay sont toujours aussi intenses et glauques.

Le couronnement de l'épisode arrive avec le procès de Tyrion, qui voit défiler non seulement les ennemis qu'il a pu se faire pour le charger, mais également des gens sur qui il comptait. La trahison de Shae, tout en étant tout aussi dure pour Tyrion que dans le livre, sans être excusable, passe néanmoins mieux avec les motivations différentes qu'on a donné au personnage de la prostitué. Surtout, on voit finalement que l'acharnement contre Tyrion va se retourner contre bien plus que lui: si Cersei souhaite sa mort, Tywin semble sincère quant à sa volonté de l'envoyer au Mur, stratagème lui permettant de ne pas faire exécuter son fils (car même si on en pense pis que pendre, ça fait toujours mauvais genre) mais obligeant aussi Jaime de remplir ses obligations familiales. En faisant témoigner Shae contre Tyrion alors que l'opinion l'avait déjà condamné, ses juges lâchent juste la goutte d'eau qui fait déborder le vase, poussant Tyrion à déjouer tous les plans.

Cette cruauté aura au moins le mérite de permettre à Tyrion de dire ses quatre vérités à la cour et à Peter Dinklage de donner sa pleine mesure: si son jeu peut paraître un peu trop théâtral, il est en fait approprié, Tyrion servant au public le rôle du monstre qu'ils espèrent voir.

Alors que la fin de la saison approche, les épisodes suivant devraient comporter également de grands moments.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 14 Mai 2014, 14:01bouillonnant dans le chaudron "Le Trône de Fer".


Ingrédients :

  TrueMormont
14-05-14
à 16:53

Comme tu le dis bien, un épisode cohérent sur sa thématique, bien que très bavard. Les scènes de nu rappellent aussi qu’on n’est pas sur Avocats et Associés. Le passage chez Daenerys est peut-être le plus faible des trois jugements. Cela fait un moment que le personnage stagne dans le paradigme « Reine des Opprimés » et l’on a hâte qu’elle se rende vraiment compte que son trône Meereenien est une bombe à retardement. Ah, et cette manie de parler au ralenti… Au fait, cette histoire de message et de petits oiseaux à Meereen, cela fait partie du livre ou est-ce une invention ?
Mark Gatiss en banquier. Reste à savoir quel clin d’œil trouvera Moffat pour s’y référer lors de la saison 4 de Sherlock.
Beaucoup de fan service du côté de King’s Landing. Le jeu théâtral de Tyrion ne m’a pas choquée mais le défilé de témoins répétant chacune de ses « catchphrases » faisait un peu trop » stagy » à mon goût

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
14-05-14
à 17:08

Re:

Je n'ai pas trouvé que c'était du fan service à King's Landing, c'est juste logique: les témoins ressortent des trucs marquants qu'il a dit ou fait les saisons précédentes et qui étaient justifiées pour les retourner contre lui. Et c'est de la mise en scène de toute façon, donc l'effet donné est cohérent.

Pour Daenerys, sa diction m'énerve aussi (c'était moins pire que dans ses deux derniers épisodes). Dans les deux premières saisons, il y avait une véritable évolution, mais là le personnage et l'actrice sont enfermés dans ce rôle de reine qui n'ouvre la bouche que pour sortir des phrases qui ont pour vocation à être gravées dans le marbre, forcément ça tue tout naturel et spontanéité, donc vivement qu'elle tombe de son piédestal.

Pour les messages et les petits oiseaux il me semble que c'est un ajout même si l'existence des dragons commence à atteindre Westeros, mais dans les livres c'est bien moins pris au sérieux. Là, le fait que Tywin en parle deux fois devant Oberyn (avec gros plan sur le gars qui plisse les yeux l'air de dire "hmmm, intéressant!") va sans doute servir pour la suite (dans le livre Doran est déjà au courant et met en branle un plan dans son coin depuis un moment, dans la série, j'ai l'impression que c'est Oberyn qui va prévenir Doran que ça bouge du côté de Daenerys et que ce serait peut-être une bonne idée de tenter une approche).