Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Doctor Who saison 7 épisode 11: Journey to the Centre of the TARDIS
Pour briser la glace entre le TARDIS et Clara, le Docteur décide de laisser la seconde piloter le premier. C'est le moment que choisissent un trio de pilleurs d'épaves pour tracter le vaisseau, provoquant un grave accident.

Stephen Thompson, dans la première saison de Sherlock, avait signé l'épisode le moins apprécié et sa première incursion dans Doctor Who en saison 6 avec The Curse of the Black Spot n'avait pas ému les foules. Pourtant rien de fondamentalement honteux, juste l’inconvénient d'être encore relativement inexpérimenté et de se retrouver coincé entre des épisodes ou des scénaristes plus ambitieux et chevronnés. Depuis, il s'est tiré de la lourde tache d'écrire le final de la saison 2 de Sherlock, et le concept de cet épisode est plus original qu'un classique voyage dans le passé avec détournement d'une figure mythologique.

L'épisode est riche en péripétie: classique poursuite dans des couloirs interminables qui sont en fait toujours le même (quelque chose que la nouvelle série semble revendiquer haut et fort plutôt que d'essayer de vainement masquer les limites du budget), le mystère Clara, l'exploration du TARDIS toujours plein de surprise mais menaçant, et des monstres mystérieux. Thompson n'a peut-être pas (encore) la maîtrise nécessaire pour gérer tout cela et l'ensemble est un peu foutraque et décousu, le personnage de Gregor étant le moins satisfaisant (son côté égoïste et pourri paraissant trop exagéré pour que le coup du "mais il a encore un zeste de décence" ne fasse pas forcé... et la conclusion de son intrigue est bancale).

Pour le reste, on a droit à pas mal de clins d'oeil, puisqu'en traversant le TARDIS on retrouvera l’œil de l'Harmonie, une salle de type gothique, une bibliothèque avec un livre qu'on aimerait bien feuilleter, des bouts de dialogues évocateurs... Et la nature des monstres (filmés de façon floue comme le tueur de Sunshine) est finalement bien trouvée.

Un épisode qui n'exploite sans doute pas au maximum son concept (mais avec le TARDIS, on ne peut être que frustré puisqu'on en fera jamais le tour... la fameuse piscine jouant les Arlésiennes!) mais qui propose suffisamment d'idées sympathiques pour maintenir le niveau d'une deuxième partie de saison pour l'instant assez réussie, seul Cold War ayant pour l'instant peiné à me convaincre.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 28 Avril 2013, 13:46bouillonnant dans le chaudron "Whoniverse".


Ingrédients :

  Persis
28-04-13
à 18:27

Deux onces d'humoris persae

L'épisode se regarde avec plaisir.
Dans son immense bonté, Dieu, Grandfather ou la Cascade de Méduse , a envoyé des anges zinternôtes poster des sous-titres en français pour les nuls-en-anglais.
Ça m'a permis de pouvoir visionner une troisième fois l'épisode en saisissant mieux les nuances.
Quoi de plus normal qu'un vaisseau appelé Temps À Relativité Dimensionnelle Inter Spatiale commence à jouer avec des séquences de temps. J'ai aimé l'idée que le Tardis puisse avoir des fuites de ce genre comme une voiture peut avoir des fuites d'huile ou de carburant.
Foutraque ? Pas à mon sens, on est en plein univers whosien, pétri de délire british, alors autant y aller gaiement.
J'ai apprécié la façon dont le Doctor parle de son vaisseau avec reconnaissance en cherchant à lui rendre la pareille (j'ai failli écrire "l'appareil" ^^)
Pour les monstres, j'ai un peu perdu de mon innocence, j'ai fini par deviner, plus ou moins, de qui il s'agissait, avant que le Docteur ne l'explique.
Certains petits rigolos affirment que le nom du Docteur est une formule mathématique avec trois lettres grecques, dont je t'épargne l'énumération. Si c'était le cas, on comprendrait qu'il se fasse appeler Docteur. Ceci dit, je ne crois pas qu'une telle révélation aurait séduit Clara.
Clara, pleine de mystère, de personnalité et de punch. Un punch qui n'a pas épargné le seigneur du temps, au passage. J'espère qu'elle ne connaîtra pas une fin semblable à Donna Noble.
J'attends avec impatience l'épisode suivant. Je pourrai peut-être comprendre ce que le Sontarien et la dame-lézard faisait dans l'épisode de Noël.
A plus ! Je te laisse touiller dans le chaudron jusqu'à la semaine prochaine ;)



  Zakath-Nath
Zakath-Nath
28-04-13
à 18:49

Re: Deux onces d'humoris persae

Ah, moi pour les monstres j'ai totalement marché! (et pourtant, en y repensant, c'est logique, je veux bien que le Docteur soit bizarre et le TARDIS plein de mystères inexplorés, mais de là à abriter des créatures vivantes et dangereuses dans ses entrailles capables de s'échapper au moindre accident, il y a une marge).

Pour le Docteur, il avait été surnommé Theta Sigma, mais je ne pense pas que ce soit autre chose qu'un surnom. De toute façon, je doute qu'un scénariste se permette de lui en coller un vrai, officiel... Mais je suis curieuse de voir par quel twist ils vont justement éviter de le dire, tout en essayant de ne pas tomber dans la facilité!

Concernant Clara, j'ai lu une théorie comme quoi elle serait parfaitement normale, mais que le Docteur, inconsciemment, changerait régulièrement d'univers et rencontrerait en fait des Clara différentes à chaque fois (enfin, trois Clara pour l'instant), ce qui expliquerait ses multiples existences. c'est vrai qu'entre l'univers de poche de l'épisode précédent et les séquences de temps qui se superposent de celui-ci, on peut y voir un thème récurrent qui n'est pas posé là par hasard, d'un autre côté ce n'est pas la première fois qu'une théorie séduisante laissera place à une conclusion beaucoup plus simple.

  Campanita
Campanita
28-04-13
à 19:12

Il faut que je revoie cet épisode avec sous-titres de toutes urgence! C'est le genre qui contient beaucoup plus que ça en à l'air, que ça soit pour les clins d'oeil anecdotiques ou les éléments importants.

  Persis
28-04-13
à 21:28

Re:

J'ai trouvé les sous-titres ici : http://theteamwhowaited.tumblr.com/