Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
A Dance with Dragons
--> Spoilers!
L'hiver s'est enfin abattu sur les Sept Couronnes et Jon a fort à faire pour ménager les différents partis qui gravitent autours de lui alors que les Autres continuent de gagner en puissance de l'autre côté du Mur. Pendant ce temps, de l'autre côté de la mer, Daenerys tente d'apprendre son métier de reine tandis que les rejetons de différentes grandes familles de Westeros sont en route pour la rejoindre.

J'aurai eu du mal à vaincre la bête, mais j'en suis venue à bout. La dernière fois que j'ai acheté en librairie un gros hardback à sa sortie c'était un autre cinquième tome longtemps attendu (mais pendant deux fois moins d'années tout de même): Harry Potter and the Order of the Phenix. Et si les deux cycles n'ont pas grand chose à voir, en refermant A Dance with Dragons j'ai un peu la même impression: il y a vraiment plein de choses intéressantes dans ce livre mais on a parfois l'impression que l'auteur se perd un peu ou n'insiste pas sur le plus important. À revoir une fois le cycle entier terminé, car a priori Martin sait mieux que le lecteur où il va.

Je vais essayer de n'oublier personne. Pour moi, le point fort du livre, c'est tout ce qui a trait au Nord et qui avait été laissé de côté dans le précédent volume. On retrouve enfin Bran, qui a malheureusement droit à peu de chapitres, et concentrés dans la première moitié du livre, mais qui contiennent pas mal d'informations, notamment sur la fameuse corneille à trois yeux, donc l'identité est assez inattendue... Et pourtant logique. Brynden Rivers, "Bloodraven"? Voilà un personnage dont je ne pensais pas qu'il interviendrait directement, mais dont les évocations par d'autres personnages étaient plus qu'intrigantes! Ce qui est un peu frustrant, c'est que l'identité de Mains-Froides reste un mystère. Si c'est bien Benjen, pourquoi prolonger le suspense? Si ça ne l'est pas, aura-t-on enfin des nouvelles de celui-ci? Depuis le temps que le mystère plane sur sa destinée, je ne suis pas sûre que Martin ait juste l'intention de le faire disparaître corps et biens ou d'en faire un simple morts-vivants contrôlés par les Autres.

Du côté du Mur, Jon se débrouille plutôt bien étant donné les circonstances, et nous débarrasse de Janos Slynt, merci à lui. Aliser Thorne est vite mis de côté et finalement, les ennuis ne viennent pas de lui comme on aurait pu le croire. Martin laisse Jon à un sort dramatique mais je ne m'inquiète pas trop car il a posé pas mal d'éléments pour lui ménager une échappatoire façon FitzChevalerie et généralement, quand un personnage important meurt, on en est assuré avant la fin du tome, quand on nous laisse sur un cliffhanger, c'est qu'on va le revoir. Je suis plus dubitative concernant le chapitre de Mélisandre, qui ne m'a pas paru apporter grand chose, à l'intrigue ou même au personnage.

Le Nord, ce n'est pas que le Mur et au-delà, et on voit comment les différentes familles vivent après la "disparition" des Stark, alors que les Bolton sont au pouvoir. Tout ce qui a trait au personnage de Manderly, qu'il soit vu par les yeux de Davos et de Theon, est particulièrement jouissif. Manderly fait parti de ses personnages auxquels on ne fait pas trop attention au premier abord pour n'en être que plus agréablement surpris par la suite. Les Freys en auront fait les frais (pardon). D'ailleurs, concernant les Frey, pour l'instant ceux qui ont été écartés des Noces Pourpres (comme Olyvar) ou qui ont l'air assez dégoûté (comme Big Walder) sont épargnés, je ne serais pas suffisamment optimiste pour croire que les rares Frey décents seront épargnés tandis que leurs horribles parents y passeront tous, mais bon, on verra ce qu'il reste de cette grande famille à la fin.

Ah, et le cas de Theon, qui fait tant bien que mal son retour dans ce tome. Dire qu'à la première lecture de la série je détestais ce personnage, maintenant c'est un de ceux que j'apprécie le plus. Je me demande ce que Martin va en faire (le tuer, probablement).

Autant le Nord m'a séduite dans ce tome, autant j'ai eu du mal avec ce qui se déroulait de l'autre côté de la Mer étroite. Bon, depuis le temps qu'on n'avait pas de nouvelles de Tyrion, c'est un plaisir de le revoir, mais au début, j'ai eu du mal, même s'il a de bonnes raisons d'être aigri. Seulement, j'en avait un peu marre de le voir demander d'où viennent les putes à tous les passants. À partir du moment où sa route croise celle de Jorah, en revanche, j'ai davantage accroché. Par contre, ce n'est pas encore pour aujourd'hui qu'il rencontrera Daenerys.

Le personnage de Connington (encore un qu'on ne se serait pas attendu à voir en chair et en os) m'a bien plu, mais je suis assez perplexe concernant le jeune Aegon, qu'il soit le vrai ou un imposteur (qui s'ignore ou pas). Après quatre tomes à aimer ou détester des personnages, cela semble un peu tard pour introduire un nouveau joueur important, d'autant qu'il a beau avoir été élevé par Varys à reprendre un jour son trône, il ne me parait pas bien impressionnant.

Meereen est visiblement ce qui a posé le plus problème à Martin, et j'ai envie de dire que ça se sent. Je comprends qu'il faille montrer Dany échouer un peu, ça fait partie de son apprentissage et sans cela elle serait insupportable, mais la voir s’embourber à Meereen alors qu'on n'attend qu'une chose, qu'elle fasse enfin route pour Westeros, est vraiment agaçant. Quant à Quentyn, il a le charisme d'une huître et ses chapitres, hormis le dernier, ne m'ont pas intéressée.

La famille Martell, c'est toujours une grande inconnue, d'ailleurs, ils ont un rôle à jouer et depuis le tome 3, commencent à s'agiter, mais on se retrouve avec trois faux départs: Oberyn et son duel, Arianne et son super complot, Quentyn et Daenerys... Difficile de dire si Doran va remporter la timbale en manœuvrant en silence ou s'il s'agit juste d'une bande de gros losers.

En vrac, j'ai apprécié les chapitres des autres personnages, même si celui de Jaime n'apporte pas trop de réponses (sauf sur le sort de Brienne, mais pas les raisons de sa survie) et semble plus là pour des raisons chronologiques qu'autre chose. J'ai en revanche particulièrement apprécié les chapitres avec Cersei, et je suis étonnamment attristée par le décès de Kevan que j'en étais venue à bien aimer (par contre, Pycelle, bon débarras même s'il ne faisait plus grand chose).

Dans l'ensemble, il y a plein de bonnes choses mais surtout plus de questions que de réponses, donc je m'attends à ce que les deux derniers tomes soient plus riches en péripéties et gros retournements de situations maintenant que la grosse transition est passée.
potion préparée par Zakath Nath, le Samedi 13 Août 2011, 16:00bouillonnant dans le chaudron "Le Trône de Fer".