Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe

Potion précédente-Potion suivante
Charlotte
Charlotte est une fille qui grandit dans une ferme au Québec, élevée par son père, un noble français qui a rompu tous liens avec sa famille qui n'a jamais accepté son mariage avec sa femme, morte à la naissance de Charlotte. Le jour du douzième anniversaire de cette dernière, un mystérieux jeune homme, le Chevalier, lui annonce que, ô surprise, sa mère n'est en fait pas morte! Malheureusement, alors qu'elle s'apprête à rejoindre Charlotte et son père, son bateau fait naufrage dans le port de Québec. En voulant lui porter secours, le père se noie, et la mère ne fait pas partie des survivants. Charlotte tente alors de s'occuper seule de la ferme familiale, lorsqu'on lui annonce que, ô surprise, sa mère n'est en fait pas morte!

L'ennui, avec les dessins animés qui ont bercé votre enfance, c'est que certains sont pas mal tombés dans l'oubli, et quand on essaie des les évoquer, ça ne dit rien à personne, surtout quand on a oublié le titre et que la gamine orpheline, ça évoque davantage Princesse Sarah ou Candy, beaucoup plus connues. En tout cas, j'ai enfin eu l'occasion de redécouvrir cette série de trente épisodes, que je n'avais pas vu depuis plus de vingt ans. C'est toujours amusant de voir comme certains éléments étaient restés gravés et d'autres totalement oubliés.

Le Chevalier, par exemple, ça, c'est du personnage dont je me souvenais. Un grand blond sur un cheval blanc et qu'on appelle juste le Chevalier, pensez si je devais en être amoureuse, à quatre ans. Le grand-père bourru mais en fait pas si méchant dans son grand château, ça aussi (non, je n'en étais pas amoureuse, mais je m'en souvenais très bien). Le rongeur de l'héroïne, un hamster parait-il, également. Le docteur sur le bateau qui fait des tours de passe-passe, Charlotte qui essaie de se faire passer pour un mousse, la morsure de serpent, et le jeune homme tuberculeux, ça aussi (sans doute avec ce dessin animé que j'ai appris ce qu'était en gros la tuberculose d'ailleurs: un personnage qui tousse dans un mouchoir et le mouchoir qui devient tout rouge, c'est impressionnant...)

Dans mon souvenir, j'avais quand même l'impression que c'était une série pleine d'aventures où Charlotte entreprenait un grand voyage et restait rarement au même endroit. En fait le premier tiers de la série se passe à la ferme avec quelques incursions à Québec, et je ne me souvenais absolument pas du voisinage de la ferme. En fait, je me souviens très bien des protecteurs de Charlotte (même si dans mon souvenir le jeune tubard avait un caractère très doux et rêveur, alors qu'en fait c'est un gros rebelle) mais les antagonistes s'étaient totalement effacés de ma mémoire, que ce soit Gordon, l'homme le plus riche du village, l'oncle Albert et Mylena, sœur du Chevalier et ancienne fiancée du père de Charlotte, ou Marie, la peste (dans le genre, impossible d'oublier Lavinia dans Princesse Sarah).

L'anime date de la fin des années 70 et a été diffusé en 1987 en France, à la bonne époque de la 5. Il a pas mal vieilli et c'est quand même basique et bien niais (le Chevalier se met en quatre pour aider Charlotte et sa famille, parce que, euh, il est chevaleresque). Cela dit, même quand on faisait dans le niais à l'époque, on n'avait pas peur de montrer un peu de sang ou des personnages mourir à de jeunes enfants.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 12 Août 2011, 18:13bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".