Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Woke Up This Morning
--> The Definitive Oral History of The Sopranos
En 2020, Michael Imperioli et Steve Schirripa, interprètes de Christopher Moltisanti et Bobby Bacala dans la célèbre série Les Soprano, ont créé un podcast pour revenir sur le tournage de cette dernière. L'occasion de retrouver d'autres acteurs, mais pas seulement, pour livrer des renseignements et des anecdotes sur les coulisses d'un des plus gros succès d'HBO.

Il est un peu paradoxal d'avoir un sous-titre évoquant "the definitive oral history" quand on tient en main un livre imprimé (ou au format numérique, dans mon cas) mais il s'agit en fait de la retranscription d'un podcast tenu par Michael Imperioli et Steve Schirripa. Donc, pour ceux qui ont suivi ce dernier ou veulent améliorer leur compréhension orale de la langue de Shakespeare, le bouquin ne représentera pas un intérêt majeur. Pour les autres dont je fais partie, c'est une mine d'informations sur la conception de la série.

Imperioli et Schirripa reviennent sur leur propre expérience, leur formation (les parcours des différents membres du casting et de l'équipe sont très variés d'ailleurs), la manière dont ils ont décrochés leur rôle et le déroulement du tournage. Ils interrogent de nombreux intervenants, à tous les postes: pas seulement le créateur de la série, David Chase, et bon nombre d'acteurs à commencer par Edie Falco ou Lorraine Bracco ou encore des scénaristes et des réalisateurs mais aussi les directrices de casting, le coordinateur des cascades, le responsable du son... Bref, on ne s'arrête pas aux noms les plus connus et les plus évidents, et on a un panorama assez complet de ceux qui ont permis à la série d'être une telle réussite à tous les niveaux. Évidemment, il y a un absent de taille, James Gandolfini, dont on parle régulièrement.

L'inconvénient de ce genre de retours des années plus tard est que la nostalgie ou la langue de bois peuvent parfois rendre les interviews et les échanges très lisses. On échappe généralement à ce travers même si les compliments abondent (mais après tout la série ne serait pas ce qu'elle est s'il n'y avait pas convergence de talents): la cohabitation n'était pas toujours facile, entre un David Chase qui avait une idée très précise de ce qu'il voulait et laissait peu voire aucune place à l'improvisation, un Gandolfini généreux et prévenant envers ses collègues mais pour qui la célébrité et le rôle qu'il portait n'étaient pas évidents à vivre, on a l'expérience d'un scénariste remercié à l'issue de la première saison alors qu'a priori tout allait bien, ce qui ne fait jamais plaisir. On n'entre pas dans les détails, ne serait-ce que pour savoir si le fait d'avoir joué dans la série n'y est pas étranger mais les années qui ont suivi pour Robert Iler, l'interprète d'AJ qui s'est lancé dans le poker en professionnel, ont été marquées par des problèmes d'alcool et de drogues. Quant à Tony Sirico alias Paulie Walnuts, si c'est sans conteste ce que l'on peut appeler un personnage haut-en-couleurs et que les autres en parlent avec amusement et affection, il ne devait pas être facile à côtoyer tous les jours.

Quoiqu'il en soit, ces conversations avec quelques années de recul sont passionnantes, parfois drôles, parfois émouvantes, pour peu que l'on s'intéresse à la série ou plus largement à la conception d'une série, de sa phase d'écriture à sa diffusion, bien que tout ne sera pas inédit si l'on a entretemps écouté tous les commentaires audio, lu tous les interviews possibles, etc.
potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 28 Avril 2022, 11:30bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".