Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Who Censored Roger Rabbit?
Eddie Valiant, détective privé à Los Angeles, est engagé par le toon Roger Rabbit pour découvrir pourquoi les producteurs Rocco et Dominick DeGreasy lui refusent le rôle de vedette qu'ils lui avaient promis à la signature de son contrat. L'affaire se complique quand Eddie découvre que Jessica, la femme de Roger, l'a récemment quitté pour retrouver Rocco et que ce dernier est retrouvé mort, faisant du lapin le coupable idéal.

La sortie d'une adaptation est généralement l'occasion de remettre en avant en librairie le livre dont elle est tirée. Un commentaire fréquent en regardant un filme basé sur un roman est que celui-ci était bien meilleur. Il existe aussi le cas de figure où un film est beaucoup plus connu que l’œuvre qui l'a inspiré, au point où beaucoup seraient étonnés d'apprendre qu'elle existe. Ce n'est ainsi qu'en revoyant Qui veut la peau de Roger Rabbit récemment que j'ai fait attention à la mention durant le générique qu'il s'agissait d'une adaptation d'un roman de Gary Wolf et que je suis allée y voir de plus près. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le film de Robert Zemeckis a pris beaucoup de libertés et ce n'est pas un défaut. Cela ne veut pas dire pour autant que le roman est mauvais.

On y trouve déjà Eddie Valiant, détective alcoolique et peu disposé à travailler pour des toons sauf en échange d'un gros chèque, Roger Rabbit le lapin comique accusé de meurtre, son collègue Baby Herman, esprit de 36 ans dans un corps de gamin en couches-culottes et Jessica Rabbit, la sculpturale épouse de Roger. Il y sera également question de toons qui se font passer pour des humains mais les similitudes s'arrêtent là. L'humour est bien présent, les mentions de personnages de cartoon connus aussi mais l'intrigue est sombre et se déroule comme un whodunit bien huilé: Eddie interroge les uns et les autres, de nouvelles révélations amènent de nouveaux raisonnements et les twists abondent dans la dernière partie. Oh, et Roger se fait tuer dans le premier quart du roman (mais continue de jouer un rôle important) et si c'est à Wolf que l'on doit la fameuse réplique "je ne suis pas mauvaise, je suis juste dessinée comme ça", sa Jessica, contrairement à celle du film, est une véritable manipulatrice égoïste (et question photos compromettantes, on a sans surprise bien plus que du picoti-picota). On peut donc comprendre que le scénario de Qui veut la peau de Roger Rabbit? ait ajouté de l'action pour que les héros soient régulièrement en danger, amené pour se faire des méchants comme le juge et les fouines et surtout, changé un élément amusant en roman qui serait vite devenu insupportable à l'écran.

En effet, dans le livre Roger et Herman sont avant tout des vedettes de comic strips et non de dessins animés (même s'ils peuvent aussi jouer dedans) et la plupart des toons, quand ils s'expriment, le font à travers des textes qui se matérialisent dans des phylactères. Ils peuvent, surtout quand ils ont forme humaine, parler aussi normalement. On comprend aisément pourquoi cette trouvaille a été abandonnée dans l'adaptation pour se concentrer sur une reconstitution parodique plus classique d'Hollywood. Eddie n'a pas non plus de traumatisme et très peu d'évolution et la résolution de l'intrigue est soigneusement amenée mais n'aurait pas été très satisfaisante exposée telle quelle dans le film, plus spectaculaire et moins bizarre. Après la sortie de ce dernier, Gary Wolf a écrit d'autres romans dans cet univers mais en empruntant des éléments à l'adaptation et en rebootant plus ou moins sa propre création.

Who Censored Roger Rabbit? est un roman policier bien mené reposant sur un concept simple mais séduisant mais pour les gens qui auront vu le film avant de découvrir ce livre (c'est-à-dire à peu près tout le monde), il s'agit avant tout d'une curiosité, un bouquin agréable dont on peut toutefois se féliciter qu'il ait été profondément transformé lors de son passage à l'écran.
potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 30 Mai 2022, 10:08bouillonnant dans le chaudron "Littérature".