Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe

Potion précédente-Potion suivante
Un vent d'acier
--> La Révolution 3
Alors que les armées révolutionnaires s'en tirent honorablement face aux puissances étrangères, à l'intérieur des terres, les difficultés s'accumulent. Tout le monde soupçonne tout le monde et des mesures de plus en plus répressives/ sont prises.

Avec le tome 2 on commençait déjà à se demander comment rester le plus fidèle à l'Histoire quand on écrivait une fiction, et à quel point la petite histoire n'allait pas finir par en souffrir. Ce troisième tome enfonce le clou. Quand il s'agit de traiter des événements historiques, c'est touffu, détaillé, mais on s'y retrouve, et de ce point de vue, l'auteur s'en tire admirablement, même si bien sûr, il y a toujours des choix à faire (on a que le point de vue des Français sur les événements, de Paris ou des environs de Limoges pour représenter la province, les affrontements en Vendée sont évoqués mais peu creusés, on n'entendra jamais parler d'Olympe de Gouges...). Malgré plus de 1500 pages noircies, il est difficile de représenter ces cinq ou six années si particulières de l'Histoire de France en étant exhaustif.

Le problème, ce sont les personnages fictifs, le trio Bernard/Lise/Claude, qui après avoir servi de point d'ancrage au lecteur, peinent à exister. Surtout Claude, qui était au départ le plus intéressant et le plus fouillé, et était en plus au centre des bouleversements. Désormais, à force d'être là pour être témoin et participant des principaux bouleversements politiques, il ne parvient plus à vraiment exister en tant qu'être humain. Toujours plus lucide que tout le monde, il prend toujours les décisions nécessaires, malgré quelques regrets mais comme ses décisions sont toujours justifiées par les circonstances, il est sûr de son bon droit et ne semble pas plus perturber que ça. Il juge sévèrement tous les personnages historiques (qui le méritent, certes parfois) et scelle leur sort à l'occasion, mais il est difficile de croire qu'un personnage à ce point dans tous les "bons coups" ne soit jamais inquiété à son tour. À force d'être le plus raisonnable, celui qui à le plus de recul (davantage que qui que ce soit à cette époque) il devient difficile de le trouver crédible et un Robespierre finit par être plus humain dans son délire, par exemple. Au point où l'on se dit que Margerit aurait peut-être dû se concentrer uniquement sur les personnages historiques.

Quand l'auteur arrive à développer la petite histoire, au travers du destin de Leonarde par exemple, tout de suite, cela fonctionne et il arrive à horrifier et émouvoir. Dommage que ces passages soient trop rares.

Reste un tome pour voir comment il se dépatouillera des dernières heures de la Révolution et de ses conséquences.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 18 Juillet 2012, 14:57bouillonnant dans le chaudron "Littérature".