Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Trust Me, saison 2
Le caporal Jamie McCain, blessé à la moelle épinière, est soigné dans un hôpital écossais, où un autre patient l'alerte sur le taux de morts anormalement élevé dans le service où il se trouve. Jamie a néanmoins bien d'autres soucis que les élucubrations d'un complotiste, jusqu'au décès de ce dernier.

La première saison de Trust Me ne m'avait guère convaincue. Si le côté involontairement méta de certaines répliques lié au fait qu'entre le tournage et la diffusion l'actrice principale, Jodie Whittaker, était devenue la propriétaire des clés du TARDIS était amusant, le point de départ de cette histoire d'infirmière se faisant passer pour un docteur était amené de manière si maladroite qu'il était difficile de croire vraiment à ce que l'on racontait, jusqu'à une fin dont on ne savait à quel point le cynisme était voulu.

Tout cela n'appelait pas de suite et c'est donc avec une certaine surprise que j'ai vu débarquer cette saison 2, avec un tout nouveau casting, qui compte notamment Alfred Enoch et John Hannah.

À une affaire d'usurpation d'identité succède un whodunit des plus classiques mais où l'on retrouve la question de la confiance évoquée dans le titre: d'abord carrément cloué à son lit, puis pouvant évoluer en fauteuil roulant mais dans un milieu qu'il connait mal, Jamie a bien de la peine à pouvoir mener son enquête tout seul, et faire part de ses soupçons à l'équipe soignante qui cache le coupable en son sein alors que ses camarades de dortoirs tombent comme des mouches est pour le moins risqué. À cela s'ajoute que Jamie lui-même est au centre d'une enquête de sa hiérarchie et qu'on ne sait pas s'il faut forcément se fier à ce qu'il croit voir.

L'avancée de l'investigation n'est pas dépourvue de facilités (le héros devine que TARDIS est le mot de passe d'une tablette parce qu'il y a... un TARDIS en fond d'écran) et les nombreux flashbacks sont lassants, d'autant que si ceux sur la guerre ont une fonction dans l'intrigue, celui sur le père violent n'apporte finalement pas grand chose au personnage de Jamie. On réussit néanmoins à poser par moment une belle ambiance inquiétante, particulièrement durant le premier épisode où le héros peut à peine bouger tandis qu'il se passe des choses louches tout autour de lui.

Avec cette saison 2, Trust Me se transforme en une sympathique série policière, sans pour autant renouveler le genre, à part en poussant le côté Fenêtre sur Cour un peu plus loin puisque le limier n'est ici pas seulement en fauteuil mais coincé sur le lieu du crime. Avec seulement quatre épisodes, elle a aussi le mérite de facilement se caler dans un emploi du temps.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 8 Mai 2019, 18:09bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".