Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
True Detective, saison 3
En 1980, Wayne Hays et Roland West sont chargés d'enquêter sur la disparition d'un frère et d'une sœur, Will et Julie Purcell. Le corps du garçon est vite retrouvé mais pas celui de Julie. Alors qu'un coupable est identifié, Wayne conserve des doutes et dix ans plus tard, l'affaire est rouverte après la découverte des empreintes de Julie sur les lieux d'un cambriolage. En 2015, désormais retraité, Wayne est toujours hanté par ce cas et cherche encore des réponses malgré sa mémoire défaillante.

Après une deuxième saison à la réception mitigée, Nic Pizzolatto a pris un peu plus de temps avant de retourner à True Detective. On sent un peu d'ailleurs le besoin de revenir aux sources, avec comme dans la première saison un duo de détectives dans le sud des États-Unis (ici l'Arkansas), des meurtres que l'on soupçonnent d'être rituels, la possibilité de l'existence d'un réseau pédophile et de l'implication de notables dedans, une intrigue déployée sur plusieurs époques. On tente même de faire un petit lien avec l'affaire de la saison 1... Bref, la saison 2 avait été fortement critiquée et proposait un cadre urbain et de nombreux protagonistes, on fait demi-tour et l'on revient à quelque chose de plus familier. On peut reprocher cette timidité mais cette saison parait néanmoins plus maîtrisée, ce qui a probablement plus de rapport avec le temps mis pour l'écrire qu'avec son décor.

Quoiqu'il en soit, l'enquête se révèle prenante, évidemment avec trois temporalité en jeu on se doute qu'en 1980 et en 1990 on n'aura pas de résolution satisfaisante mais voir le puzzle se constituer au fil des épisodes est stimulant, que ce soit l'investigation ou les relations entre les différents personnages (celle du duo de détectives mais surtout celle entre Wayne et Amelia, professeur dans l'école des enfants Purcell qui va écrire sur l'affaire). On a encore droit à un enquêteur perturbé, mais on tire beaucoup moins sur la corde que dans la saison précédente, ou même la première: Wayne est un vétéran du Vietnam, et si l'on ajoute son inquiétude pour ses propres enfants en partie liée à l'affaire qui l'obnubile, il a ses démons mais ce n'est pas outré et on n'en rajoute pas non plus dans son entourage.

Le pourquoi du comment, une fois révélé, peut donner une impression, comme souvent quand on a lancé plein de pistes pendant huit épisodes, de "tout ça pour ça" même si ce n'est pas encore tout à fait le mot de la fin. Au moins cela change par rapport aux saisons précédentes et l'on peut même être surpris du happy-end romantique que l'on nous propose. On peut toutefois remarquer que dans cette série, les enquêtes, aussi emberlificotées soient-elles, servent surtout de moyens à développer les protagonistes et ici, la relation compliquée entre Wayne et Amelia apparait bien plus au cœur du récit que le reste. Ce qui n'est pas sans entraîner quelques longueurs comme un dîner au restaurant qui prend vraiment son temps mais au moins on ne nous ressert pas en plat principal le duo de flics, West se révélant plus secondaire, finalement.

L'interprétation est de qualité, Mahershala Ali en tête qui interprète son personnage à trois époques différentes, tout comme Stephen Dorff qui ne démérite pas. On peut en revanche regretter que la réalisation soit assez passe-partout, les deux premiers épisodes sont réalisés par Jérémy Saulnier qui devait prendre en charge l'intégralité de la saison avant de partir pour "différends artistiques". Si la série a toujours à cœur de montrer des milieux déshérités, ici dans les Monts Ozarks, l'atmosphère n'est pas aussi prenante que d'habitude.

On pourra reprocher à Nic Pizzolatto d'avoir joué la sécurité pour retrouver les faveurs du public qui avait porté aux nues la première saison et violemment critiqué la suivante, et d'avoir un peu trop tendance à se regarder écrire. Cette saison 3 est néanmoins de très belle facture et portée par un acteur inspiré.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 4 Février 2022, 11:23bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".