Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les fanfictions Harry Potter sans jamais avoir osé le demander: les couples
--> Épisode 3

Vous l'attendiez, celui-là, hein, avouez, bande de petit(e)s obsédé(e)s? Si quelque chose revient souvent, bien que pas toujours, dans les fanfictions consacrées à Harry Potter, c'est bien la manie de caser les personnages, car comme l'a dit JKR, que serait la vie sans un peu de romance? Et les auteurs ne manquent pas d'imagination (enfin...). S'ils livrent des histoires sur des couples évidents dans les romans (Ron/Hermione, Lily/James) ils n'hésitent pas non plus à écrire sur des couples parfaitement improbables, certains rencontrant un franc succès. Et c'est là que ça devient drôle. Qu'en dit notre expert en psychologie et relations humaines, le docteur Natharrypotter (photo ci-jointe, comme ça vous savez qui est derrière toutes ces profondes considérations).

Ron/Hermione: ce couple étant, selon de fortes probabilités destiné à exister enfin vraiment d'ici la fin du tome 7, on a droit à pas mal d'histoires nous relatant comment nos deux tourtereaux vont enfin franchir le pas, après bien des quiproquos, des "Je t'aime-je te hais", etc. Le couple ne tient pas forcément la vedette, Ron et Hermione sont souvent présentés comme déjà casés dans des fics où d'autres ont le devant de la scène. En fait, le statut de couple quasi-assuré rend tout ça un peu pépère.

Harry/Hermione: que dire? Certains auteurs ont parfois envie de changer la donne, où ne pouvant pas comprendre ce qu'Hermione pourrait trouver à ce benêt de Ron, la case avec notre héros (quand ils s'imaginent que ça va vraiment arriver, c'est plus grave). On a donc droit à un joli triangle amoureux, et en général, Ron meurt, ou passe à l'ennemi, ou se console avec Parvati/Lavande/Drago.

Harry/Ginny: comme il y a égalemment des chances que cela arrive, on peut écrire une histoire d'amour à leur sujet sans trop prendre de risques... Mais sans susciter un immense intérêt auprès de la lectrice que je suis, je dois dire (mais plus que les Ron/Hermione)

Ginny/Drago: ils échangent deux phrases peu aimables dans HP2, puis ne semblent plus se croiser... Ce qui n'empêche pas la "tornade rousse" comme Ginny est appelée les 3/4 du temps, d'abriter en son coeur une folle passion pour le bad boy des Serpentards (en général appelé "le blond platine" ce qui fait très viril). Et comme leur famille sont ennemie, on a droit à Roméo et Juliette à Poudlard, sauf si on nous prévient qu'entre temps, Drago a rejoint le bon côté, démontré à tous sa profonde gentillesse en tuant son père, etc.  Auquel cas, Ron, en bon grand frère inquiet, bougonne un peu, puis donne sa bénédiction.

Hermione/Drago: en général écrites par celles qui confondent Drago Malefoy avec Tom Felton, et trouveraient dommage qu'un si beau garçon ne remarque pas à quel point Hermione est géniale. Donc, après une tempête sous son crâne aux cheveux platines ("Je suis un Malefoy et elle une Sang-de-Bourbes, je ne peux pas... Oh, et puis si, après tout") et des échanges un peu vif ("Sang-de-Bourbe!" "Sale fouine, fils de Mangemort!") tout est réglé. Ron reste sur la touche, bougonne un peu, puis se la ferme, soit parce qu'on le lui demande, soit parce qu'il meurt, soit parce qu'une bonne âme se dévoue pour devenir sa moitié.

Lily/James: ah, les fanfics aux temps des Maraudeurs! Encore des histoires amour/haine, encore plus gratinées que les Ron/Hermione! Ou comment les auteurs prennent sur eux de nous décrire l'évolution des sentiments de Lily pour James, alors qu'elle ne voyait en lui qu'un monstre d'arrogance.

Rogue/Hermione: un des couples les plus improbables, et paradoxalement, un de ceux qui a rencontré le plus de succès: où comment Hermione, en général au moins âgée de 17 ans, se rend compte que son prof de potion est un homme, un vrai, et que celui-ci prend conscience que la jeune fille est devenue une femme, et n'est plus une insupportable Je-Sais-Tout mais au contraire quelqu'un d'hyper intéressant (comprenez: quelqu'un dont le tour de poitrine est passé du 80A au 95D pendant les dernières vacances). Ron, l'amoureux transi, bougonne un peu, mais je vous laisse deviner la suite.

Rogue/Lily: ah ah! vous croyez que si Rogue déteste Harry, c'est parce qu'il détestait son père? Mais surprise! Pas seulement! Après une romance avec Lily, celle-ci l'a plaqué pour ce rustre de James! Voilà, vous savez tout. Ron s'en tape en général complètement, faut dire qu'il est pas né.

Et enfin, le SLASH!!!

Harry/Drago: bien qu'ils se détestent, le brun aux yeux émeraudes et le blond platine ne peuvent dissimuler leur profonde attirance, et après avoir joué au chat et à la souris un moment (sinon, c'est pas drôle) s'adonnent à des scènes classées X. Bien sûr, les 3/4 du temps, Drago est déjà rentré sur le droit chemin. L'intérêt est qu'Harry ne peut le dire à ses amis (qui dans le pire des cas, sont d'affreux homophobes, même Hermione). Quand le pot aux roses est découvert, Hermione se montre très compréhensive. Ron, l'ami trahi, bougonne un peu, mais blablabla.

Harry/Rogue:En général après avoir vaincu Voldemort, au début de sa 7e année (pratique, il est toujours à Poudlard, mais n'a pas à s'embarasser de problèmes annexes tels que sauver le monde) Harry s'aperçoit que son prof détesté est diaboliquement sexy. Celui-ci, de son côté, se rend compte qu'Harry a bien muri, et que le Quidditch, qu'est-ce que ça muscle! Bref, après quelques cas de consciences "je suis un professeur, votre père était un crétin, je suis trop laid" tout se concrétise. Notons que s'il s'agit d'un Rogue/Harry, Drago est souvent également de la jaquette, et il n'est pas rare qu'on nous précise, en passant, qu'Harry trouve son cul magnifique, dommage que ce soit un tel crétin, etc. (comment voit-il son cul à travers un robe de sorcier, ça, on l'ignore). Ron, au départ horrifié, bougonne un peu, jusqu'à ce que... Ah, ben si l'auteur à préciser que le cul de Drago était magnifique, c'était pas pour rien.

Rémus/Sirius: soit au temps des Maraudeurs, soit après l'évasion d'Azkaban (on zappe souvent sur la fin du tome 5). Parce qu'une amitié si forte, ma bonne dame, c'est forcément suspect...

Sirius/Rogue: pareil pour la chronologie et la fin du tome 5. Ils se détestent, puis s'aiment en cachette, mais quiproquo, se haïssent à nouveaux, puis se réconcilient. Quand ça se passe à l'époque d'Harry, celui-ci entre en mode Ron, à savoir...

Rémus/Rogue: au temps de Maraudeurs, ils s'aiment en cachette, puis fameuse blague de Sirius, et Rogue boude. Mais des années plus tard... Une autre variante: brisé par la mort de Sirius, Remus se console dans les bras de Rogue (oui, c'est vraiment le personnage le plus indiqué) qui lui-même a besoin de réconfort, après ce que lui font subir Lucius et Voldemort... Pour Harry, ses réactions sont toujours les mêmes que pour les Sirius/Rogue.

Drago/Ron: en fait, c'est un mélange de Harry/Drago et de Drago/Ginny (la "tornade rousse " étant remplacée par le "benêt roux"). Donc pas besoin d'entrer dans les détails, il suffit de savoir que Ron, ce coup-ci, ne bougonne pas. Hermione de son côté, n'est pas toujours ravie. C'est là qu'arrive la "tornade rousse"...

Voilà, la liste n'est pas exhaustive (je n'ai pas pris en compte les personnages inventés) mais se concentre seulement sur les couples phares...

 

 

 

potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 29 Juin 2005, 16:37bouillonnant dans le chaudron "Fanfictions".


Ingrédients :

  Olòrin
29-06-05
à 18:01

lol, c'est vrai, le pire c'est que c'est exactement ça....je suis d'accord avec le fait que si j'était déprimé, je n'irais pas dans les bras de Rogue pour me réconforter...à moins d'aimer se faire jeter ou d'être amateur de belles joutes verbales et de vannes dont notre Sevy nationale à le secret...
Mais tu as oublier le grand classique (nan je deconne) l'incontournable, l'improbable McGo/Dumby...hum hum...
Est ce que qqn a déjà vu un Rogue/McGo parce que je ne l'ai pas encore vu (et pourtant, le pire était un Rogue/Dumby...)

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
29-06-05
à 18:41

Re:

Les Rogue/McGo, il doit y en avoir en anglais... Mais part du principe que tous les couples, aussi délirants soient-ils, existent. Je n'ai parlé que des plus classiques.

  shen kun
29-06-05
à 20:37

splendide!
Mais tu as oublié le morceau de bravoure en laissant de côté les personnages inventés:
une jeune fille -nouvelle élève arrivée à Poudlard-( de préférence 16ans et +) et Rogue en tombe amoureux après des relations haine /amour sur au moins 20 chapîtres. Elle lui chage la vie bien entendu.
Variantes de l'histoire: c'est sa fille cachée.
Ou bien il s'agit du nouveau prof de DFCM , en général très sexy, avec laquelle il commence par échanger des diatribes sanguinolentes puis en tombe éperdument amoureux sous l'oeil complice de Dumbledore.
Le point commun de ces fic? Ben voyons! l'auteur est une auteure et, cachant son ego dans ces personnages fictifs, assouvit ainsi son désir de faire craquer le professeur de potion.

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
29-06-05
à 20:46

Re:

C'est vrai que c'est aussi un grand classique, même si dans le tas, il y en a des pas mal (le célèbre cycle d'Ombre et Lumière) mais j'ai préféré laisser de côté les personnages inventés, vues les floppés (quoique beaucoup se ressemblent) même si j'aurais pu dire un mot des Mary-Sue!

Non, le pompom, avec la fille de Rogue, c'est qu'en général, ce sont toutes des rebelles avec des percings partout, complètement déchainées, mais tous les profs les aiment bien. Et 9/10 du temps, Harry et Drago se la disputent. Ça va une fois, c'est rigolo, ensuite...


  silmaril666
silmaril666
29-06-05
à 23:31

Re:

<p>Euh... je me sent bizarement très bete a la lecture de cet article...</p> <p>"une jeune fille -nouvelle élève arrivée à Poudlard-( de préférence 16ans et +) et Rogue en tombe amoureux après des relations haine /amour sur au moins 20 chapîtres. Elle lui chage la vie bien entendu."euh... t'a lu ma fic ou quoi?ptdr</p> <p>Franchement, je dois avouer que tu as raison, surtout pour le coup du "quidditch qui dévellope considérablement la masse musculaire d'harry"...lol...</p> <p>Mais le hic, c'est que ces histoires de couple, c'est un des trucs les plus durs a trouver pour écrire une fic (en tout cas pour moi), parce que le probleme, c'est d'éviter les innombrable clichés, le nian niais ou le n'importe quoi... et franchement c'est dure... perso j'ai un exemple: j'ai voulu faire une fic avec une amie entre drago et Hermione... classique... mais a force de vouloir éviter les clichés et le niais, on est tombées dans un extreme, qqchose de totalement pervers et denué de sentiments... </p> <p>Vraiment, je suis d'accord a cent pour cent sur tes observations, mais j'aimerais avoir la réaction d'autres auteurs... quand on enlève tout ça;.. qu'est-ce qui nous reste?Pas grand chose...</p> <p>Et là, je me rend compte d'une chose... mazette, je n'ai vraiment aucune imagination!snif</p>

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
29-06-05
à 23:52

Re: Re:

Meuh nooon... Et puis, on peut écrire là dessus sans être mauvais, si on arrive quand même à caler l'histoire d'amour, quelle qu'elle soit, dans une bonne intrigue. Je n'aimerais pas que mes articles découragent les auteurs, car ce n'est pas le but, ce sont juste des observations.

  silmaril666
silmaril666
30-06-05
à 00:48

Re: Re: Re:

<p>Je sais bien je sais bien... le truc c'est que _c'est le but de ton article_ tu met le doigt sur les trucs flagrants et difficiles des fanfics, et autant les auteurs que les lecteurs, on s'y retrouve... en tant que lectrice ça me fait marrer, mais c'est vrai qu'en tant qu'auteur je desespere... même si je ne tombe pas dans les panneaux énormes qu'on croisent partout, je me dit des fois que "purée jsui pas douée!"lol</p> <p>Mais on remarque que c'est pas si simple que ça d'écrire des fanfics... ya tellement de trucs a tenir en compte que voilà... ça me rappelle un mec sur le forum d'un site de fanfics qui venait régulièrement nous insulter et se foutre de notre gueule, nous dire qu'on était des auteurs ratés et des incapables... et... et voilà... pourquoi je parle de ça au fait?ptdr Je part en live là!lol</p> <p>Nan tout ça pour dire que ça me décourage pas, au contraire, ça me fait remarquer les failles de ce que je fait... et la remise en question c'est plutot bien, non?... et en plus ça me fait triper de voir qu'on réagit tous sur le même genre de con****** dans les fics!lol</p>

  marlene42
marlene42
11-07-05
à 13:25

bravo!

je tenais surtout a vous féliciter!selon moi vous êtes doué d'un talent évident pour l'imagination et l'écriture!l'humour est présent et REELLEMENT drôle.encore bravo et bon vent pour la suite!

  Melusinewitch
Melusinewitch
30-12-06
à 17:15

Très bien

C'est vrai que ces couples sont les plus récurrents (et les plus énervants),à la limite,je préfère lire un Duddley/Lavande plutôt qu'un Draco/Hermione....
En tout cas,cette analyse est assez révélatrice du statut de Ron dans les fics (et dans l'esprit des fans donc):soit un guignol,soit un râleur,soit un gaffeur,....je me suis toujours demandée pourquoi,surtout que c'est un personnage que j'adore.Et dans le yaoi,c'est toujours lui qui est le plus éfféminé et le plus inexpérimenté des deux....enfin,soit,si on devait faire une anlyse de chaque personnage en fonction de que les auteurs de fics en ont fait,ça prendrait vraiment du temps!

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
30-12-06
à 18:18

Re: Très bien

Pour Ron, dans le livre, il n'est pas aussi intelligent qu'Hermione et est du même niveau scolaire qu'Harry (un peu moins bon en DCFM, mais pas mauvais). Mais Harry, en tant que héros de l'histoire, a plus souvent l'avantage. Pour autant, Ron ne se limite pas à un faire-valoir, mais c'est possible que certains lecteurs ne voient de lui que l'archétype de base, le-fidèle-copain-du-héros-forcément-moins-fufute...

Je pense que les films jouent aussi. Dans le premier, Ron était assez semblable à celui du livre, mais le deuxième film a marqué un virage dans sa personnalité: dans le livre, il a une phobie des araignées, mais à part ça, se montre toujours courageux, prêt à aider Harry, alors qu'Hermione est la plus raisonnable, celle qui les feine. Or, dans le deuxième film, c'est devenu un benêt grimaçant qui se met à couiner à la moindre occasion quand Harry reste digne et calme (avec le Saule Cogneur, quand il s'agit d'entrer dans la forêt). C'est un peu atténué dans le 3 et le 4, mais ça reste sur cette lancée. Ce Ron-là resemble typiquement au sidekick crétin juste là pour que le héros ait l'air encore plus doué et pour assurer un quota de gags qu'au personnage du livre, qui commet des gaffes et qui n'est pas toujours très fin, mais qui vaut quand même mieux que ça.


  Melusinewitch
Melusinewitch
05-01-08
à 12:30

Re: Très bien

En ce qui concerne les supporters de Harry/Hermione,j'avoue que quand tu disais
"quand ils pensent que ça va vraiment se passer,c'est plus grave",je ne mesurais pas l'ampleur du phénomène, et que les supporters de ce couple n'étaient pas plus agressif que ceux de n'importe quel autre couple inhabituel,jusqu'à ce que je tombe sur ceci:

http://www.petitionspot.com/petitions/ultimate_betrayal

C'est une pétition qui date d'après le tome 6 et priant JKR de modifié ses regrettables erreurs ( harry/Ginny et Ron/Hermione) et de s'excuser...

Eh ben ça....

  viveslesaltosrouges
28-01-08
à 22:14

Re: Très bien

Et ben dis donc...