Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
AubeMort

 Premier tome de la trilogie des Chroniques des Ravens, Aubemort, de James Barclay, est un roman sympatoche, avec quelques bonnes idées, mais surtout, d'un classicisme à toute épreuve.

Un groupe de mercenaires imbattables mais vieillissants, les Ravens, sont engagés par un mage plutôt louche, Denser, pour trouver le sortilège d'AubeMort, afin... de sauver le monde, eh oui, des vilains Seigneurs Sorcyers qui se réveillent.

Les Ravens sont au départ plutôt réticents, le mage ayant le sang d'un de leurs camarades sur les mains, mais comme la Cause est Juste...

Comme on peut le voir, rien de neuf. On ne s'ennuie pas, certains personnages sont intéressants (Denser, Styliann...) et d'autres transparents. Mais ce n'est pas le roman de fantasy du siècle, et même pas le premier tome d'une saga culte, à mon avis, pour plusieures raisons:

Certains éléments font vraiment parties de jeux de rôles: les mages qui doivent recharger leur mana après chaque sort, par exemple. Et les elfes qui viennent comme un cheveu sur la soupe: ce ne sont que des humains avec des oreilles pointues et une bonne vue, ils n'ont pas l'air de faire partie d'un peuple particulier, d'avoir une culture propre, au point qu'on se demande si l'auteur ne les a pas introduit dans le seul but de faire "fantasy". La relation entre Denser et Erienne est traitée par dessus la jambe (et l'aveuglement des Ravens sur cette relation m'a valu un beau fou rire lorsqu'ils s'en rendent compte, enfin bref...). La fin aussi est trop rapide, ne servant visiblement qu'à enchaîner sur le second tome (même si on peut s'en contenter et s'arrêter là.).

Quant au style, il est pas mal, sans plus, on est loin de Tolkien, Hobb, ou même Tad Williams. Les piques que s'envoient les Ravens sont aussi pas mal, mais à côté d'un David Eddings, elles font pâles figures.

Donc, comme je l'ai dit au début, une lecture sympathique, pas prise de tête, mais faut pas être très exigeant (bon, c'est pas un LanceDragon ou un Royaumes Oubliés non plus).

potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 28 Juin 2005, 19:19bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".