Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore

Potion précédente-Potion suivante
Think Fast, Mr Peters
--> A Toby Peters Mystery 13
Au grand désespoir de Sheldon Minck, le dentiste avec qui Toby partage ses locaux, son épouse Mildred s'est enfuie avec l'acteur Peter Lorre. Chargé de la convaincre de revenir, Toby découvre vite que l'interprète légendaire de M le Maudit n'a jamais entendu parler d'elle et qu'elle est partie avec un sosie, bientôt retrouvé mort assassiné.

Toby Peters avait déjà eu l'occasion de croiser Peter Lorre lors de sa toute première aventure. Ce dernier apparaissait comme un suspect potentiel, on ne prête qu'aux riches, mais aiguillait en réalité le détective sur la bonne voie. Il est désormais lui-même au centre d'une enquête, durant laquelle on rencontrera aussi Bertholt Brecht et Sydney Greenstreet, mais qui va surtout tourner autour du fait que l'acteur, avec son physique et sa voix bien reconnaissables, était l'une des personnalités les plus imitées d'alors... et un assassin s'est mis en tête d'abattre lesdits imitateurs, avec le vrai Lorre en ligne de mire, tandis que Peters tente aussi de sortir les inénarrables Minck du pétrin.

Kaminsky parsème son intrigue (basée sur une idée de Claude Chabrol apparemment, rien que ça) de petites informations sur l'acteur, avec même un petit gag méta - personne ne semble savoir quelle est la nationalité de Lorre - tandis que l'on fait enfin la connaissance de la terrible Mildred Minck et on n'est pas déçu du voyage. L'enquête en elle-même est simple mais permet de croiser des personnages amusants (les frangins réalisateurs de films fauchés) servis par des dialogues qui le sont tout autant.

De plus, la star du volume n'est pas ici simplement là comme point de départ avant de quasiment disparaitre comme c'était un peu trop souvent le cas mais joue un rôle plus développé, ce qui contribue à faire du volume un cru particulièrement bon.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 17 Juillet 2020, 09:44bouillonnant dans le chaudron "Littérature".