Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Virgin Queen (2006)
La jeune Elizabeth Tudor passe de la prison au trône à la mort de sa sœur Mary. Elle ignore encore qu'un règne long et mouvementé l'attend.

La télévision britannique fournit régulièrement des mini-séries en costumes, qui ne franchissent pas toute la Manche. C'est le cas de celle-ci qui a eu droit à une sortie dvd dans l'Hexagone (avec piste VF uniquement. Sans commentaire). Pourtant, elle est passée plutôt inaperçue. La BBC qui a diffusé cette série, avait en effet été devancée de quelques mois par sa rivale ITV qui avait sorti une version du règne d'Elizabeth Ière en deux parties, avec, excusez du peu, Helen Mirren dans le rôle titre, épaulée par Jeremy Irons. À côté, l'affiche de The Virgin Queen faisait moins glamour, en tout cas à l'époque. Elle mérite cependant d'être redécouverte.

Le choix de traiter tout le règne d'Elizabeth en quatre épisodes est audacieux et nécessite forcément des choix drastiques. Il y a donc beaucoup d'ellipses entre les différentes parties, et il s'agit finalement plus d'une suite de tableaux, une évocation des moments forts du règne de la célèbre monarque. Il fallait néanmoins un minimum de fil rouge et c'est sa relation avec Robert Dudley qui le fournira, du moins dans les trois premiers épisodes (mais son ombre continuera de planer sur le dernier). Le résultat pourra donc sembler décousu et il est sans doute préférable de s'attaquer à un récit un peu plus complet du règne d'Elizabeth avant cette série, qui a cependant des qualités.

Ann-Mary Duff se tire bien de son rôle, d'autant qu'elle doit relever le défi d'interpréter son personnage sur plusieurs décennies. Si elle parait manquer de prestance et d'autorité au début, c'est pour mieux évoluer et passe de jeune femme fraîche à une vieille dame terrifiante avec aisance. Elle est entourée d'un casting solide de comédiens qu'on a vu un peu partout à la télévision britannique, mais c'est surtout un jeune Tom Hardy, alors peu connu du grand public, qui retiendra l'attention en Robert Dudley. De plus, si l'on n'est pas rebuté par son caractère particulier, la bande originale de Martin Phipps et des Mediaeval Baebes apporte un plus certain, contrebalançant une réalisation assez passe-partout.

Trop synthétique pour accrocher un public à long terme et sans véritable star, The Virgin Queen n'est pas restée dans les annales de la télévision mais reste cependant à voir grâce à sa jolie distribution.
potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 3 Décembre 2015, 21:22bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".