Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Terror, saison 1 épisode 1: Go for Broke
En 1845, deux navires de la Royal Navy, le Terror et l'Erebus, partent en expédition dans l'Arctique à la recherche d'un passage navigable. Très vite, les ennuis commencent entre le climat, les maladies et les attaques d'un mystérieux prédateur.

La nouvelle série d'AMC, The Terror, a été annoncée comme une anthologie, sans que le concept soit bien clair. En effet, chaque saison doit présenter une histoire unique, jusque-là tout va bien, mais la toute première est donc une adaptation du roman de Dan Simmons du même nom. Les saisons suivantes seront-elles donc d'autres adaptations de Simmons? La série changera-t-elle de nom? Adaptera-t-on toutes les œuvres baptisées The Terror? Mystère. En attendant de l'éclaircir, la diffusion a commencé et à en juger par le tout premier épisode, on est lancé sur de bons rails.

Le roman de Simmons est un véritable pavé imaginant la fameuse expédition, en mêlant à des recherches pointues un élément surnaturel. La série a été présentée comme un mélange de The Thing et Master and Commander et on comprend pourquoi, néanmoins, ce genre d’accroche a toujours ses limites et The Terror tient debout toute seule sans besoin de comparer avec ceci ou cela.

Produite par Ridley Scott, l'adaptation est scénarisée par David Kajganich qui au cours des 45 premières minutes fait un beau boulot pour bien poser ses personnages et les bases des ennuis à venir: le chef de l'expédition et capitaine de l'Erebus, sir John Franklin (Ciaran Hinds), est un homme populaire auprès du public et de ses hommes mais d'une vanité que ses talents de navigateur ne justifie pas, son second, James Fitzjames (Tobias Menzies), est a priori plus compétent mais également un peu trop content de lui-même pour que cela ne pose pas problème et à l'inverse, le tristounet capitaine du Terror, Francis Crozier (Jared Harris), est la voix de la raison, qui n'est malheureusement pas assez charmant, charismatique et anglais pour qu'on écoute ses avertissements. Parmi les sous-fifres, on fait également connaissance des chirurgiens du bord et de Cornelius Hickey (Adam Nagaitis), le boute-feu potentiel obligatoire.

Le casting, outre les acteurs déjà cités, est tout à fait recommandable et on croisera avec plaisir des visages familiers comme Ian Hart ou Charles Edwards. Les moyens sont visibles à l'écran et ne laissent pas soupçonner que quasiment tout a été filmé en studios (quoique cela manque de buée quand les personnages parlent).

Introduction oblige, on commence néanmoins doucement avant le crescendo attendu (on sait bien évidemment que tout ce beau monde est condamné, reste à savoir de quelle manière horrible ils y passent). L'élément fantastique est pour l'instant absent à moins de compter les visions finales du pauvre David et l'équipage n'est pas encore trop éprouvé mais les éléments sont là et on a déjà eu droit à de petites scènes joliment pesantes comme celle du scaphandrier ou de l'enterrement.

Difficile de dire pour l'instant comment seront abordés les passages les plus casse-gueules du livre, comme la gestion du Tuunbaq, mais ce premier épisode est des plus prometteurs.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 27 Mars 2018, 13:46bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".