Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Chasse Royale I. De Meute à Mort
--> Rois du Monde II-1
Bellovèse et son frère ont été admis à la cour de leur oncle Haut-Roi Ambigat, mais les temps sont durs pour ce dernier: mauvaises récoltes, morts de certains de ses fils... Alors que la nui de Beltaine approche, le pouvoir d'Ambigat est contesté et Bel va devoir choisir son camp.

Lorsque j'ai débuté ce tome, ou plutôt cette première partie du deuxième tome de Rois du Monde, je n'avais que des souvenirs très diffus de Même pas Mort. Néanmoins, il a été assez facile d'entrer dans ce roman, quand bien même je ne savais pas très bien si le narrateur faisait parfois référence à des événements racontés précédemment ou s'il y avait eu ellipse entre deux tomes que Bellovèse comblait.

Le point fort reste toujours le style de Jaworski, très vivant, avec un parti-pris de quasi-unité de temps, les presque 500 pages se déroulant pour la plupart durant la même nuit, où les célébrations laissent place à un sacré retournement de situation. Le merveilleux reste discret, et pendant une bonne partie du livre on pourrait presque se dire que ce dernier aurait tout à fait sa place au rayon des fictions historiques, mais il se rappelle le moment venu au bon souvenir du lecteur.

Reste qu'à la fin, on a un peu l'impression que l'histoire globale n'a que très légèrement avancé, mais la lecture est suffisamment entrainante pour que ce ne soit pas gênant.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 28 Mars 2018, 14:47bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".