Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Silent Companions
À peine mariée, à peine veuve, Elsie Bainbridge est envoyée dans la demeure de la famille de son époux en pleine campagne. La grande maison n'a été habitée que par les domestiques pendant des années et Elsie va découvrir pourquoi sa belle-famille rechignait à y vivre.

Les tentatives modernes de renouer avec le gothique victorien et les histoires de maisons hantées classiques m'ont souvent frustrée, le sommet de la déception pour moi étant The Woman in Black de Susan Hill et la plus grande réussite récente The Little Stranger de Sarah Waters. Sans atteindre le niveau de ce dernier, The Silent Companions est un bon cru.

Dans ce premier roman de Laura Purcell, on suit donc Elsie qui emménage dans une vieille bicoque dans un trou paumé avec pour compagnie une cousine pauvre de son défunt mari. On sait d'avance que les événements ont mal tourné pour elle, et on découvre comment au fil du récit. Enfin, comment, c'est beaucoup dire puisqu'on ne sait pas vraiment à quoi s'en tenir: la maison est-elle hantée par des Compagnons Silencieux (silhouettes en bois peintes en trompe-l’œil à l'effigie de personnes, ce qui apporte une petite variation au thème des poupées maléfiques) ou Elsie sombre-t-elle dans la folie, elle-même hantée par un passé traumatisant et victime de la jalousie et de l'incompréhension de son entourage?

Le roman peut donc, un peu à l'instar du Tour d'écrou être interprété de manières différentes même si comme d'habitude, j'avoue pencher pour l'hypothèse fantastique. Le livre suivant de Laura Purcell, The Corset, a l'air de naviguer dans les mêmes eaux, en espérant que ce soit avec autant de réussite.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 17 Août 2018, 12:38bouillonnant dans le chaudron "Littérature".