Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Shadow Line
Harvey Wratten, est retrouvé abattu dans sa voiture. Alors que la police, et principalement l'inspecteur Jonah Gabriel, mène l'enquête, l'ancien lieutenant de Wratten, Joseph bede, tente un dernier coup audacieux.

Avec cette mini-série de sept épisodes réalisée et écrite par Hugo Blick, la télévision britannique prouve une nouvelle fois son savoir-faire. Pendant près de sept heures, le spectateur est entraîné dans une enquête complexe qui mêle plusieurs intrigues a priori sans rapport pour finalement déboucher sur une conclusion qui réserve quelques surprises tout en restant parfaitement logique.

Il faut toutefois avoir le cœur bien accroché. Pas tellement au niveau de la violence graphique car si beaucoup de personnages n'atteignent pas le générique de fin, la plupart des meurtres à lieu hors champs. Mais il n'y a guère d'espoir qui se dégage au fur et à mesure que les épisodes se suivent. Du gangster qui veut faire fortune pour aider sa femme atteinte d’Alzheimer au flic partiellement amnésique qui ne peut plus faire confiance à personne, même pas lui-même, aucun personnage n'a vraiment d'échappatoire et il n'y a finalement aucune scène permettant de décompresser.

Très froide, très bien écrite (bien que peut-être trop écrite, justement), la série est portée par d'excellents acteurs, et pas des moindres: Christopher Eccleston, Chiwetel Ejiofor, ou Rafe Spall, et une bonne galerie de gueules abonnées aux seconds rôles (David Schofield, Robert Pugh...) et n'est pas sans rappeler La Taupe de John Le Carré par son ambiance et sa complexité, mais également pour la figure inquiétante et inoubliable de Gatehouse interprété par Stephen Rea, qui n'est pas sans rappeler George Smiley avec ses lunettes, son allure grisâtre, sans âge et inoffensive qui cache un des personnages les plus redoutables du lot.
potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 25 Octobre 2012, 16:49bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".