Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Paying Guests
Au sortir de la Grande Guerren Frances Wray vit seule avec sa mère dans une grande maison qu'elles n'ont plus les moyens d'entretenir. En louant une partie de la demeure à Leonard et Lilian Barber, Frances espère pouvoir respirer un peu mais elle ne se doute pas des bouleversements que va apporter le jeune couple.

L'ennui, quand on fait la connaissance d'un écrivain avec un véritable coup de cœur, c'est que les lectures suivantes peuvent ne pas être appréciées à leur juste valeur, la magie ne se renouvelant pas deux fois. Dans le cas de Sarah Waters, ça se vérifie plus ou moins. J'ai fait sa connaissance grâce à Fingersmith (adaptation, puis bouquin), que j'avais adoré. La suite n'avait pas été décevante puisque j'avais lu The Little Stranger qui m'avait encore plus enthousiasmée. Dans le premier roman, Waters revisitait à sa sauce le récit à la Dickens et dans le second faisait de même avec les histoires de fantômes, genre qui m'attire autant qu'il me frustre le plus souvent (c'est si difficile de tirer son épingle du jeu dans un type de récit a priori aussi balisé).

Malheureusement, The Night Watch et The Paying Guests se sont révélés des semi-déceptions. Ce dernier roman est bon, les personnages sont vivants, pas toujours sympathiques mais humains dans leurs espoirs, leur lâcheté, et leur réaction en général. Mais il s'agit de bons drames réalistes, qui laissent le lecteur imaginer lui-même la suite (probablement que la vie continue malgré les épreuves, sans véritable amélioration) mais qui me laissent une sentiment d'inachevé (comme la vie, me direz-vous). Un cas typique où je ne peux pas reprocher à un livre de m'offrir autre chose que ce que je voudrais mais qui du coup risque de ne pas me marquer durablement malgré ses qualités.
potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 22 Juin 2015, 11:25bouillonnant dans le chaudron "Littérature".