Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Musketeers saison 2
Les mousquetaires pensaient que la mort de Richelieu leur accorderaient un peu de répit, lorsqu'ils sont chargés d'amener à Paris un individu resté des années dans les geôles espagnols. Il s'agit du comte de Rochefort, âme damnée du défunt cardinal, qui ne tarde pas à s'insinuer dans les bonnes grâces du roi.

La saison 1 des Musketeers s'était révélée une jolie surprise. Certes, il ne fallait pas être trop à cheval sur la fidélité au texte de Dumas ou la réalité historique, mais la série avait comme atout un casting réussi avec notamment une excellente alchimie dans le groupe des mousquetaires, tout en comptant sur de solides seconds rôles comme Hugo Speers ou Peter Capaldi. Si certaines intrigues étaient un peu basiques et les costumes féminins parfois absolument hideux, l'écriture était souvent plus fine qu'on pouvait le penser dans le portrait des personnages et surtout, on avait malgré les défauts une bonne série d'aventures, avec de l'action et de l'émotion. Mais avant même de débuter, une question majeure se posait au sujet d'une éventuelle saison 2: comment pallier à l'absence de l'interprète du cardinal, parti vers d'autres cieux? Les solutions les plus simples sont souvent les meilleures: pas de recasting, le personnage est mort entre les deux saisons (après tout, il n'était pas en très bonne santé) et place à un autre antagoniste, Rochefort. Bien entendu, on pourra toujours se demander ce à quoi aurait ressemblé la saison 2 avec Richelieu, et si ses défauts ne sont pas imputables à son absence.

Effet de surprise évaporé ou vrai problème d'écriture, j'ai moins ressenti, en tout cas dans la première partie de la saison, l'alchimie qui faisait tant de merveille du côté des quatre héros. Ils ont des scènes en commun, s'inquiètent les uns pour les autres, mais leurs différentes histoires semblent plus éloignées, la camaraderie semble moins profonde. Mais surtout, c'est la caractérisation de Rochefort qui me chagrine. Marc Warren n'est pas en cause, il est excellent en psychopathe glacial et reptilien. Je regrette juste qu'ils aient fait de Rochefort un psychopathe glacial et reptilien. L'intérêt de Richelieu en saison 1, c'était que malgré son manque de scrupules, il était convaincu d'agir pour la France et non pour son ambition personnelle (même s'il était bien pratique que les deux se recoupent aussi souvent). Ce qui faisait que d'une histoire sur l'autre, il pouvait menacer les mousquetaires ou être un allié temporaire, malgré les tensions. On évitait le piège de bons nombres d'adaptation caricaturant Richelieu comme une espèce d'Iznogoud ne rêvant que d'être calife à la place du calife. Cette fois-ci, l'antagoniste est bien moins subtil, aussi bien campé soit-il. On est donc très loin du Rochefort du livre, dont un des aspects les plus souvent ignorés est qu'il est loin de détester d'Artagnan alors que celui-ci le voit longtemps comme sa Némésis. C'est quelque chose que j'aurais aimé voir, qu'une série aurait pu permettre de développer bien davantage qu'un film et qu'on a encore une fois zappé au profit d'un ennemi très méchant et très torturé. Même en en faisant un méchant original sans lien avec Rochefort, le résultat serait resté moins intéressant que le personnage de Richelieu. Dommage donc.

Autre point noir Louis XIII. Le personnage avait des défauts en saison 1 mais laissait entrevoir du potentiel pour être un bon chef d'état à plusieurs reprises. Cette saison, il aura passé son temps à être ingrat avec ses alliés et à accorder une confiance aveugle au méchant de la pièce, qui a pourtant le physique de l'emploi. Il faut plus de deux occasions pour faire une habitude, mais j'espère que le pauvre Ryan Gage, entre ça et Le Hobbit ne va pas se laisser enfermer dans ce type de rôles, ce serait du gâchis.

Il ne faudrait cependant pas conclure des paragraphes précédents que cette saison est ratée. On a toujours un agréable cocktail d'action, d'aventures, d'émotions et de beaux jeunes gens. De plus, on avance sur certains fronts (D'Artagnan et les Bonacieux, Porthos et son ascendance) et surtout les deux derniers épisodes offrent un final des plus réussis, tendus, où on se demande vraiment comment les héros vont se sortir de la panade dans laquelle ils sont fourrés, ce qui n'était pas le cas de celui de la saison précédente. Malgré toutes les imperfections, voilà qui montrent que les scénaristes, quand ils le veulent bien, peuvent passer à la vitesse supérieure. S'ils le faisaient plus régulièrement pour la saison 3, ce serait vraiment idéal.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 29 Mars 2015, 19:02bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".