Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Long Firm
Dans le quartier londonien de Soho, Harry Starks tient un club, le Stardust. Ce n'est que la partie la plus officielle et la moins lucrative de ses revenus. En effet, Harry trempe dans tous les trafics possibles et imaginables et on fait affaire avec lui à ses risques et périls.

Le premier roman de Jake Arnott a bénéficié d'un excellent accueil à sa publication et a connu les honneurs d'une adaptation par la BBC dans les années 2000. Il faut dire que le parcours de Harry, et surtout la peinture de Soho dans les années 60/70 est vite prenante. On découvre le personnage principal à partir de différents points de vue: Terry, amant de Harry, Teddy, membre de la chambre des Lords, Jack the Hat, délinquant sans envergure, Ruby, actrice qui a du mal à percer et Lenny, un criminologiste.

En même temps que la personnalité de Harry, bipolaire et fan de Judy Garland, on découvre l'Angleterre des années 60, la fin de son Empire et l'évolution musicale et culturelle (l'arrivée des Stones, des mouvements mod et skinhead...), tout en croisant des figures connues (Jack the Hat a vraiment existé et on décrit dans son chapitre, en même temps que l'histoire fictive de Harry, ses démêlés réels avec les jumeaux Krays).

Les différents points de vue permettent également à l'auteur de changer de style d'une partie à l'autre. Bien que Harry Starks puisse par moment être curieusement sympathique (il faut dire que les personnes en face sont souvent si peu ragoûtantes qu'il ne fait pas trop mauvaise figure en comparaison), son mode de vie n'est jamais glorifié, entre sa violence, ses affaires qui tournent souvent court et leurs aspects sordides.

Si le chemin est classique (heure de gloire/chute/pirouette finale), la construction du roman et les portraits du personnage et de son époque offrent un résultat passionnant, même si l'on n'est pas forcément friand d'histoires de gangsters.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 21 Août 2018, 19:56bouillonnant dans le chaudron "Littérature".