Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe

Potion précédente-Potion suivante
The Leftovers, saison 3
Alors que le septième anniversaire des disparitions approche, on parle de plus en plus d'une catastrophe apocalyptique à venir. Kevin Garvey est pour sa part plus que dubitatif. Lui et Nora partent pour l'Australie où se trouve Kevin Sr. convaincu qu'il peut y trouver un moyen de sauver le monde.

J'enfonce une porte ouverte en écrivant qu'offrir une fin satisfaisante à une série (ou n'importe quelle œuvre) n'est pas chose aisée, mais c'est encore plus flagrant pour une série comme The Leftovers, qui a toujours marché sur une corde raide, cultivant l’inexplicable et l'étrangeté sans tomber dans l'écueil d'un empilement artificiel de mystères servant à cacher une incapacité à livrer un scénario qui ne soit pas complètement bancal.

Pour cette ultime saison, Damon Lindelof prend encore le parti de délocaliser son intrigue, quitte à laisser en plan une partie des personnages: exit notamment Jill, et de façon plus radicale, les Coupables Survivants. On est moins déstabilisé par le procédé qu'en saison 2 mais ces huit derniers épisodes n'ont jamais été si proches du point de rupture où on regarde le spectacle en se sentant de plus en plus largué.

Néanmoins, on évite la sortie de route, grâce aux personnages toujours en quête de réponses aux événements, qu'ils cherchent du côté spirituel ou plus terre-à-terre. Mais cette quête de réponses n'a finalement d'importance que parce qu'elle pousse les protagonistes à affronter des problèmes que les disparitions n'ont parfois fait que mettre en relief, et le fait d'offrir un semblant d'explication à la fin tout en laissant place à l'interprétation passe ainsi sans donner une impression d'enfumage.

On retrouve donc avec plaisir des épisodes suivants un personnage en particulier tout en faisant tout de même avancer l'intrigue générale. Matt est toujours la cible des pires avanies, on comprend un peu mieux où l'on veut en venir avec Kevin Sr, et il y a souvent un humour décalé dans les scènes qui empêchent la série de sombrer dans le pompeux, une certaine distance qui s'instaure sans pour autant donner l'impression que la série se moque de son sujet, de ses personnages ou pire, de ses spectateurs.

Le dernier épisode donne donc une conclusion satisfaisante à la série, sans tambour ni trompettes, révélation retourne-méninges, ou défilé de tous les personnages laissés de côté au fil de l'histoire. On reste sur Kevin et Nora (et dans une moindre mesure Matt), pour leur offrir une fin douce-amère, dans le calme. Si l'on s'attendait à un climax ébouriffant on en sera sans doute pour ses frais, mais cela semble approprié pour une série atypique et qui a eu le mérite de se boucler avant de tirer inutilement sur la corde.
potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 5 Avril 2018, 12:24bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".