Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore

Potion précédente-Potion suivante
The Hunger Games
Katniss Everdeen grandit dans le douzième district de Panem, un pays se situant dans une Amérique du Nord post-apocalyptique. Quand sa petite sœur est sélectionnée pour participer aux Hunger Games, un jeu mortel annuel opposant deux représentants des douze districts jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un, Katniss se porte volontaire pour la remplacer.

The Hunger Games est le premier tome d'une trilogie à succès écrite par Suzanne Collins et destinée à un lectorat adolescent. J'avoue que j'étais un peu circonspecte à cause des posters de l'adaptation à venir présentant de beaux jeunes gens bien lisses. Le livre est en tout cas plutôt prometteur et réussi, principalement car il tient en haleine jusqu'au bout, ce qui est le principal. L'héroïne, tout en restant systématiquement sur la défensive, est assez attachante.

Cela étant, malgré deux morts peu tendres, cela reste assez soft pour le moment, sans doute à cause du public visé. Les adversaires de Katniss sont pour la plupart très peu fouillé et on se retrouve très rapidement avec la moitié des concurrents out avant même de savoir quel genre de personnes ils étaient. L'héroïne ne se retrouve jamais vraiment en position de devoir tuer quelqu'un avec qui elle a sympathisé (elle trouve très vite une parade à la fin quand le problème se pose) et si l'aide qu'elle reçoit l'empêche de devenir trop parfaite, cela semble parfois facile de voir autant de gens bien disposés à son égard. On n' échappe pas non plus aux adversaires super méchant et brutaux, dont une sadique qui perd son temps à décrire tout ce qu'elle va faire subir à Katniss plutôt que l'a tuer directement, erreur fatale, on s'en doute.

Malgré tout c'est un bon début qui ne fait pas croire que gagner le jeu entraîne automatiquement un happy-end. À suivre, donc, en espérant une suite un peu plus complexe.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 22 Janvier 2012, 15:48bouillonnant dans le chaudron "Littérature".