Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Hollow Crown - Richard II
Alors qu'il doit arbitrer un conflit entre Harry Bolingbroke et Thomas Mowbray, Richard II interromps leur duel et les condamne à l'exil. Lorsque John de Gaunt, le père de Harry, meurt, Richard fait saisir les biens qui devraient revenir à son fils à son retour pour financer une guerre en Irlande. Harry met alors un terme à son exil pour récupérer ce qui lui est dû.

À l'occasion des Jeux de Londres, la BBC a décidé de marquer le coup avec des "Olympiades de la culture" et a produit l'adaptation de plusieurs pièces historiques de Shakespeare, réunies sous le titre The Hollow Crown. j'avais un peu peur de me lancer dans ce Richard II avec seulement des sous-titres anglais, ne connaissant ni la pièce, ni le règne du monsieur, mais je n'ai pas été larguée, même si j'ai dû louper pas mal de subtilités.

Malgré un petit manque niveau figurants dans certaines scènes, un des atouts de l'adaptation est de ne pas tomber dans le piège du théâtre filmé. Non seulement les extérieurs et les décors sont superbes, mais en plus les acteurs rendent à merveille la langue de Shakespeare sans pour autant donner l'impression de déclamer. La distribution est parfaite, Ben Wishaw en tête mais il est bien épaulée par ses collègues, et il serait difficile de tous les citer. Sachez seulement que niveau casting, c'est un festival.

Si j'avais peur d'être perdue au niveau des liens entre les personnages (tous plus ou moins oncles et cousins, sans parler d'Harry qui est appelé par plusieurs nom ou titres), tout s'emboîte naturellement. j'imagine que des coupes franches ont été faites pour que la durée n'excède pas 2h20, mais quand on ne connait pas la pièce, on ne les sent pas du tout.

J'ai donc été heureuse de découvrir cette pièce et ce roi pas très évident à cerner (il parait à première vue très pur dans ses vêtements blancs et au-dessus du monde mortel pour finalement se révéler surtout piètre politicien. Je me demande si le parallèle avec Saint ébastien vient de la pièce ou de l'adaptation), et je suis prête à enchaîner sur les (més)aventures de son successeur.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 28 Décembre 2012, 11:44bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".