Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Crimson Field
En 1915, Catherine, Rosalie et Flora, trois femmes d'horizons différents, débarquent en France pour servir comme infirmière dans un hôpital de fortune situé à l'arrière des lignes de combats.

Centenaire de la Grande Guerre ou coïncidence, la télévision britannique a ces dernières années régulièrement abordé la période à travers ses séries. Que ce soit la saison 2 de Downton Abbey, la première du Village ou les adaptations de Parade's End ou Birdsong, on a eu des angles différents: l'enfer des tranchées ou la vie des civiles à l'arrière. The Crimson Field se situe entre les deux: pas de combat ici mais les personnages ne sont pas non plus restés au pays à attendre des nouvelles. Malgré cette approche inédite (bien que le succès de Call the Midwife a pu inciter à s'intéresser aux infirmières) je n'ai pas accroché plus que cela à The Crimson Field. Est-ce un effet de saturation après plusieurs drames sur le même thème, ou le fait que la série ait été annulée à l'issue de sa première saison, laissant des personnages avec une large marge d'évolution et encore assez peu dégrossis dans l'ensemble?

Pourtant, The Crimson Field n'est pas sans qualité, avec une mise en scène classique et soignée, comme on pouvait s'y attendre de la part de la chaîne, et une distribution irréprochable où l'on retrouve notamment Oona Chaplin, Suranne Jones et Hermione Norris, ainsi que quelques guests comme Rupert Graves ou Peter Sullivan. En à peine six épisodes on aborde la sujet des soldats affligés de choc post-traumatique renvoyés au front, aux mutilations volontaires pour éviter d'y retourner, au risque d'essayer de garder contact avec un proche de l'autre côté de la barrière... Les personnages sont un peu réduits à des archétypes (la rebelle au passé compliqué, la laissée pour compte, la jeune naïve, la matrone sévère mais juste, l'officier compréhensif et l'autre pas du tout...) mais il y a néanmoins quelques nuances.

Hélas, même si on peut en rester là grâce à l'absence d'un insoutenable cliffhanger, on ne peut se départir de l'impression d'être stopper en plein élan alors que les personnages commençaient tout juste à se dévoiler. Pour les amateurs de séries situés à cette époque, The crimson Field mérite cependant qu'on y jette un coup d'oeil.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 17 Mai 2015, 22:55bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".