Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Cornish Coast Murder
Pour le révérend Dodd, paisible vicaire du non moins paisible village de Boscawen en Cornouailles, les enquêtes policières se résument à celles, fictives, qu'il dévore avec plaisir le soir au coin du feu. Quand par une nuit de tempête un de ses voisins est abattu d'une balle de pistolet, c'est l'occasion pour le brave ecclésiastique de résoudre un vrai mystère.

Après The Division Bell Mystery d'Ellen Wilkinson, je poursuis ma découverte des titres de The Brisith Library Crime Classics avec ce premier roman policier de John Bude, Ernest Elmore de son vrai nom. Dans la préface du livre de Wilkinson, on expliquait le dédain pour les œuvres de l'âge d'or du roman à mystères par la nature conservatrice qu'on leur prêtait, à tort ou à raison. On ne saurait accuser Ellen Wilkinson d'être conservatrice, mais pour ce qui est de ce bouquin-ci, il y a matière à se formaliser, avec ce héros qui affirme que les femmes sont forcément irrationnelles sans être contredit par l'intrigue et sa volonté de ramener son ami le docteur, agnostique convaincu, sur le droit chemin de la foi (spoilers: il y parviendra).

Ce ne sont que détails dans un récit écrit il y a plus de quatre-vingts ans donc on ne va pas non plus s'en formaliser mais puisqu'il s'agit d'un bon gros whodunit des familles, comment est-il mené, telle est la question essentielle. Peu de suspects, et on se doute que les plus évidents seront innocentés, de nouvelles pistes, un inspecteur qui pour une fois collabore volontiers avec le limier amateur, et une résolution qu'on ne pouvait voir venir... Bude tient le lecteur en haleine jusque dans les dernières pages tant on ne peut anticiper la réponse au mystère. Hélas, c'est aussi un des points d'achoppement du roman: trop d'éléments sont déballés dans l'explication finale qui n'ont pas été livrés, discrètement et sans en avoir l'air, auparavant. Or, l'une des règles d'or du genre est que les lecteurs et les personnages qui enquêtent soient en possession des mêmes informations, la difficulté pour l'auteur résidant dans le fait que ses protagonistes doivent être capables de lier correctement lesdites informations avantnous. Ici, on a donc malheureusement le sentiment que John Bude a un peu triché.

Avant cette déception finale, il faut néanmoins reconnaître que ce petit coin de Cornouailles est joliment dépeint, ce qui est après tout l'un des attraits de ces mystères provinciaux, qu'ils soient littéraires à l'origine ou déclinés depuis aussi sur le petit écran. De plus, sans parler non plus d’œuvre méta, il est amusant de voir que dès les années 30, on montrait des personnages fans d'Agatha Christie rêver d'élucider une sombre histoire de meurtre "pour de vrai". Dodd découvrant à l'occasion que les raisonnements logiques sont plus rigolos quand ils sont abstraits que quand il s'agit de démasquer une de ses connaissances.

The Cornish Coast Murder n'est pas satisfaisant en terme de whodunit à cause de l'entourloupette dont se rend coupable l'auteur. Il reste néanmoins divertissant avec sa bonne ambiance de petit village côtier.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 22 Décembre 2020, 17:07bouillonnant dans le chaudron "Littérature".