Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Consultant
Programmeur chez Compware, une entreprise de logiciel, Craig voit arriver avec une certaine méfiance Regus Patoff, consultant engagé pour sortir la société de ses difficultés financières. Il ne soupçonne pas à quel point les changements apportés par Patoff vont bouleverser sa vie et celle de ses collègues: exigences étranges, contrôles des moindres faits et gestes, changements d'emploi du temps impromptus... Quant aux salariés jugés inutiles ou qui posent des difficultés, ils commencent à avoir la fâcheuse habitude d'être victimes d'accidents ou de disparaître purement et simplement.

À quelques exceptions près, lorsque l'on ouvre un roman de Bentley Little, on sait où l'on met les pieds tant le canevas est toujours plus ou moins le même, transplanté dans un contexte qui varie. Après avoir exploité le potentiel horrifique que l'on peut tirer de la Poste, des grands magasins, des associations de copropriétaires ou des écoles sous contrats, voilà qu'il s'attaque aux consultants en entreprise et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il y avait de la matière. Le résultat laisse cependant un sentiment mitigé.

Il y a du très bon quand Little se concentre sur des pratiques déjà existantes et dérangeantes que l'on trouve dans certaines entreprises, comme contrôler les pauses-toilettes des employés, en poussant juste le curseur un peu plus loin. Les demandes de plus en plus intrusives qui ne laissent pas aux gens la possibilité de faire une vraie coupure une fois leurs heures de boulot effectuées, le zèle exigé pour ne pas se faire renvoyer, les retraites dans les bois censées souder le personnel mais qui font au mieux perdre du temps à tout le monde... Pour fonctionner, l'épouvante doit prendre pied dans le réel et à ce niveau, c'est plutôt réussi, d'autant que cela se double d'un côté satirique qui rend le roman étonnamment drôle par moment malgré le malaise (un personnage se fait tout de même tuer en se prenant le Faucon maltais sur la tête. Pas le livre ou le dvd, la statuette).

L'ennui, c'est que l'escalade dans les pratiques du Consultant n'est pas très maîtrisée: cela part parfois très fort trop tôt. De plus, "Patoff" est surpuissant et pour justifier qu'il ne se débarrasse pas rapidement de Craig ou de Phil qui sont ouvertement les plus dubitatifs sur sa gestion, on offre un semblant d'explication qui peine à convaincre, surtout dans les dernières pages où l'on doit croire que Craig a été jugé spécial dès le début par son adversaire sans que l'on voit en quoi il l'est, aussi brave soit-il. Trop de zones restent floues sans que ce soit artistique: l'intérêt du premier consultant au travail de l'épouse de Craig par exemple, également très glauque sans que l'on sache si Patoff y est pour quelque chose ou s'il est là juste pour ajouter une dose supplémentaire de malaise dans un style différent. Ou la justification de ce que Craig trouve dans les affaires d'Elaine lors de la retraite (objets placés là à l'initiative de Patoff ou Elaine est un peu bizarre même si par ailleurs le reste du roman n'en donne pas l'impression?).

The Consultant donne par moment le sentiment que Bentley Little y a mis un tas d'idées sans vraiment les trier et les développer, ce qui est bien dommage car le monde de l'entreprise est un cadre parfait pour y développer ce genre de récit horrifique. Le résultat n'est hélas pas à la hauteur des promesses.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 9 Novembre 2021, 10:22bouillonnant dans le chaudron "Littérature".