Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Doctor Who, saison 13 épisode 2: Flux Chapter 2: War of The Sontarans
Le Tardis est précipité en Crimée au XIXe siècle et le Docteur, Yaz et Dan ont à peine le temps de faire quelques pas qu'ils rencontrent Mary Seacole et découvrent l'étonnante absence des Russes dans le conflit: ils ont en effet été remplacés par les toujours aussi belliqueux Sontarans.

Plus j'avançais dans cet épisode, plus j'avais la sensation d'y retrouver un petit parfum du Classic Who des années 70 et 80. Trial of a Timelord bien sûr, pour son format, mélange de saison écourtée feuilletonnesque et d'aventures plus indépendantes insérées en son sein, en espérant toutefois une résolution plus cohérente en bout de course. Le look des Sontarans, aussi, découvert la semaine dernière mais qui fait toujours aussi rétro. L'ambiance étrange dans le temple où se trouvent Yaz et Vinder (Jacob Anderson que je n'avais pas reconnu dans l'épisode précédent avec sa nouvelle coiffure) m'évoquait également l'atmosphère qu'on trouvait à l'occasion dans Mawdryn Undead bien que l'histoire n'ait rien à voir. Une sensation pas désagréable mais l'épisode lui-même n'a rien d'extraordinaire, voire sent bon le remplissage si l'on s'intéresse avant tout à la menace principale et aux intentions de Swarm et sa compagne.

En effet, l'essentiel de cet épisode de près d'une heure tout de même se concentre sur les Sontarans qui envahissent la Terre à plusieurs époques et aux efforts du Docteur au XIXe siècle et de Dan au XXIe siècle pour les mettre en déroute tandis que Yaz est transportée bien loin de là. Or, il n'y a pas grand chose d'original là-dedans. L'affrontement entre soldats victoriens et un ennemi traditionnel de la série avait donné lieu quelque saisons plus tôt dans Empress of Mars a une réflexion plus poussée sur l'impérialisme, ici on a droit à un général inepte comme on en a déjà vu une plâtrée mais ça ne va pas plus loin. L'aspect éducatif est présent par l'intermédiaire de l'infirmière jamaïcaine Mary Seacole. On glane quelques informations à son sujet mais sa présence n'ajoute qu'une patine historique à l'ensemble: une observation qu'elle fait va servir dans le dénouement mais le Docteur a tellement l'habitude des Sontarans qu'on peut se demander si même cette intervention était franchement utile.

Renvoyé à son époque Dan ne chôme pas mais reste difficile à cerner. On fait la connaissance de ses parents et la débrouillardise a l'air de famille mais tout cela est bien trop appuyé pour ne pas paraître forcé, et pourtant on a l'habitude dans la série de s'attacher à de braves britanniques de base capables d'affronter sans sourciller des Daleks à coup de battes ou de pistolets à peinture. Il y a quelque chose qui cloche chez Dan mais je n'arrive pas encore à dire si cela tient au jeu de l'acteur qui n'a pas grand chose d'autre à faire qu'être flegmatique et souriant malgré les circonstances, si le personnage est juste trop sommairement brossé ou si les épisodes suivants vont nous éclairer un peu.

Là où l'on nage en plein mystère mais où cela parait plus normal à ce stade c'est du côté des grands méchants et du temple où se retrouve Yaz. Son compagnon d'infortune Vinder n'a pas l'air bien malin (quand tirer une fois sur un ennemi est inefficace, on peut admettre qu'il réessaie une fois pour être sûr mais encore et encore et encore et encore et...?) et Swarm sous-entend qu'il a déjà croisé Yaz même si c'est dans son futur à elle, ce qui rejoint le personnage de Claire dans l'épisode précédent. On va donc jouer sur la non-linéarité du temps ce qui est toujours casse-gueule. Les antagonistes ont été dévoilés très vite et on a déjà un début de première confrontation entre eux et le Docteur, ce qui peut sembler prématuré à un tiers seulement de la saison.

"On verra bien" risque donc d'être le leitmotiv jusqu'au dernier épisode car War of the Sontarans ne déçoit pas mais ne rassure pas vraiment non plus. Il maintient la curiosité, c'est déjà ça de gagné.
potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 8 Novembre 2021, 16:57bouillonnant dans le chaudron "Whoniverse".