Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Souvenirs du marquis de Valfons

Né en 1710, Charles de Mathéi de Valfons va prendre part aux principales batailles du règne de Louis XV, et mène une vie partagée entre la guerre et les aventures galantes.

Il m'a fallu un petit moment pour entrer dans ces mémoires, car les premières pages énoncent des faits sans trop les développer et on passe un peu du coq à l'âne, entre les premières batailles auxquelles participe l'auteur et ses premières aventures amoureuses. peu à peu, cependant, il prend plus de temps pour donner des détails, et cela devient nettement plus prenant. Les deux derniers chapitres sont une suite d'anecdotes se déroulant durant les règnes de Louis XV et Louis XVI, dans lesquelles Valfons n'a joué aucun rôle mais qu'il rapporte néanmoins.

Le point fort du livre est sans doute l'évocation des batailles, et la dénonciation des dégats causés, notamment par le manque de soins portés aux soldats. On voit également comment les rivalités entre généraux décident souvent plus du sort des batailles que les manoeuvres de l'ennemi.

Par contre, il est recommandé de s'y connaître un peu sur la période: en effet, sans doute parce qu'elles étaient évidentes pour lui et ses contemporains, le marquis ne s'attardent pas sur les raisons des guerres (de succession en Autriche et la Guerre de Sept ans), ni sur leurs enjeux. Du coup, on a du mal à comprendre ce qui découle d'une victoire ou d'une défaite (mais ça peut accentuer le côté totalement absurde de la guerre, alors après tout...).

 

potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 8 Mars 2011, 09:59bouillonnant dans le chaudron "Littérature".


Ingrédients :

  Betsan
Betsan
08-03-11
à 12:53

Je n'interviens pas systématiquement, mais je tenais quand même à te faire savoir que je trouve tes chroniques passionnantes.

Je les lis toutes avec intérêt (avec un plus pour les BD) et j'apprécie particulièrement celles que tu as faites récemment sur un témoignage authentique du passé, comme la présente chronique.

Bref, merci beaucoup, car outre le fait que c'est agréable à lire, ça donne en plus envie, ce qui n'est pas le moindre des avantages. :)

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
08-03-11
à 13:48

Re:

Merci beaucoup, je suis heureuse que les articles te plaisent (j'ai souvent du mal à développer mes critiques, surtout quand les livres m'ont plu, du coup je ne sais pas si ça incite vraiment les gens à lire les livres dont je parle).

En tout cas, la collection Le Temps Retrouvé de Mercure de France me plait de plus en plus, on trouve un tas d'ouvrages intéressants et ils sont bien présentés et annotés. Les mémoires m'ont longtemps paru rebutants, et en fait ceux que j'ai lu jusque-là ne le sont pas du tout.