Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Si ce n'est toi...
--> De Cape et de Crocs tome 12
Eusèbe est amené à la Cour des Miracles, où il est présenté à son roi, son jumeau Fulgence. Ce dernier tente en vain de le rallier, avant de se décider à exploiter sa ressemblance avec le mignon petit lapin.

Avec ce douzième tome se clôt à la fois le diptyque consacré à Eusèbe et la série elle-même, après avoir enchanté ses lecteurs pendant vingt ans. Préquelle oblige, on sait où Eusèbe se retrouvera à la fin de l'album, et certaines solutions sont également attendues (la façon dont le brave lapin n'aura pas à affronter Montmorency en duel, par exemple).

Néanmoins, l'album n'est pas aussi convenu que l'on pourrait le craindre et ménage de jolies surprises, comme le personnage de Fulgence, le frère d'Eusèbe qui a mal tourné. On y faisait allusion depuis plusieurs tomes et l'on pouvait s'attendre à découvrir un énième avatar du jumeau maléfique, totale antithèse du pur Eusèbe. Il se révèle heureusement plus complexe que ça, tout comme le Grand Veneur, finalement.

Encore une fois, les allusions à la culture classique ou populaire sont savamment distillées au cour de l'histoire et les clins d’œil aux futurs événements (et donc aux tomes précédents) sont présents sans pour autant tenir du coup de coude trop appuyé.

Ayrolles et Masbout ont donc su bien prolonger le plaisir avec ses deux derniers albums, et c'est avec un petit pincement au cœur qu'on dit adieu à l'univers de De Cape et de Crocs, mais la satisfaction de ne pas le faire sur le volume de trop.
potion préparée par Zakath Nath, le Samedi 10 Décembre 2016, 11:04bouillonnant dans le chaudron "Manga/Bandes dessinées".