Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe

Potion précédente-Potion suivante
Sherlock Holmes 2: Jeu d'Ombres
L'esprit toujours aussi affuté, Sherlock Holmes s'attaque à forte partie: le professeur Moriarty, respectable en apparence, a un plan pour plonger l'Europe dans le chaos. L'Europe? Le monde! L'aide de Watson, qui s'apprête à se marier, ne sera pas de trop.

Pour ceux qui n'avaient pas été du tout convaincus par le premier opus signé Guy Ritchie, il y a fort à parier que cette suite ne leur conviendra pas davantage, puisqu'elle reprend les ingrédients qui ont fait le succès du premier. Avec un petit côté bigger and louder, comme souvent. En ce qui me concerne, comme il y a trois ans, j'ai passé un bon moment, même si le film risque de ne pas rester gravé dans ma mémoire.

Charismatique, filou, excentrique, négligé, égocentrique mais néanmoins attachant, Robert Downey Jr. est sensationnel dans le rôle de Jack Sparrow. Ah, ah, oui. Mais bon, la ressemblance m'avait déjà frappée dans le précédent, là elle est encore plus flagrante d'autant que les déductions sont réduites à la portion congrue. Quoiqu'il en soit, son duo avec Jude Law, un Watson plus proche de ce que j’imagine, fonctionne, ce qui est essentiel au bond déroulement du film.

J'avais un peu été déçue du choix de Jared Harris en le découvrant: dans le film précédent, Moriarty était très mystérieux, et la bande-annonce nous dévoilait platement un bonhomme a l'air anodin. Mais après tout, Moriarty a une façade de respectabilité, et une fois en action l'acteur se révèle très convaincant. J'ai été aussi agréablement surprise par la présence de Sebastian Moran, et l'acteur avait une bonne gueule. Si j'étais dubitative vis-à-vis de Harris, j'avais hâte de voir Stephen Fry en Mycroft et j'ai bien aimé ses courtes scènes. En revanche, Sherly? Micky? Really?

On peut regretter que des visages familiers du premier film aient un rôle considérablement réduit. J'ai été surprise de voir Irene Adler éjectée rapidement et Eddie Marsan ne fait qu'une courte apparition (depuis quand Sherlock estime que Lestrade est l'inspecteur le plus sot de Scotland Yard, d'ailleurs?). Il fallait faire de la place pour les nouvelles têtes et outre les méchants déjà nommés, citons Noomi Rapace (je suis fan de son nom. Elle et Benedict Cumberbatch devraient se marier, leurs enfants auraient les noms et les pommettes les plus impressionnantes du monde) qui tire plutôt bien son épingle du jeu.

Les décors et les costumes sont superbes mais le scénario est moins convaincant (même si les clins d’œil aux livres sont sympathiques) surtout quand on dévoile les motivations de Moriarty. Comme pour le précédent, les passages entre deux scènes d'action sont parfois un peu longuets et les effets de style lassants car assez répétitifs. L'humour fonctionne la plupart du temps mais on frise parfois carrément la parodie (les déguisements, okay, le camouflage, c'est trop, par exemple). Quant à l'affrontement final que j'attendais dès que Reichenbach est mentionnée, c'est une déception sans en être une. La partie d'échec est prenante, mais la chute aux Chutes tombe à plat, tellement elle semble juste être une formalité. D'un autre côté, je ne le regrette pas tant que cela, parce que j'ai déjà donné émotionnellement parlant il y a quinze jours sur le même thème.

Néanmoins, ça reste un bon gros moment bien divertissant à passer malgré les défauts, et si je n'attends pas le troisième avec impatience, j'irais très certainement le voir.

potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 26 Janvier 2012, 20:52bouillonnant dans le chaudron "Sherlock Holmes".