Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Sans parler du chien
Ned Henry est un historien envoyé à Coventry pendant le Blitz pour retrouver une potiche disparue dans le bombardement de la cathédrale. Après un voyage temporel de trop, on l'envoie se reposer à l'époque victorienne. Officiellement. Officieusement, on compte sur lui pour régler une histoire de paradoxe temporel.

Situé dans le même univers que Le Grand Livre, Sans parler du chien adopte un ton plus différent. Même si le précédent roman n'était pas totalement dépourvu d'humour, les aventures de Kivrin était pour le moins dramatique, et on n'hésitait pas à taper là où ça fait mal. Dans ce livre-ci, on est davantage dans l'hommage revendiqué à Jerome K. Jerome et P.G. Wodehouse, mâtiné d'Agatha Christie et Dorothy Sayers. Même si l'enjeu est de taille on s'amuse beaucoup.

L'identité du fameux monsieur C. est néanmoins un peu prévisible, mais cela n'empêche pas d'apprécier les mésaventures des héros qui n'ont pas les yeux en face des trous, et si les problèmes de paradoxes temporels étaient vite évacués dans Le Grand Livre, cette fois-ci, on est en plein dedans.

Connie Willis poursuit donc avec bonheur dans le filon du voyage dans le temps, tout en se renouvelant.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 18 Septembre 2013, 10:57bouillonnant dans le chaudron "Littérature".