Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Rush
1er août 1976, les deux grands rivaux, Niki Lauda et James Hunt sont alignés au départ du Grand Prix d'Allemagne de Formule 1 malgré des conditions climatiques qui rendent la course particulièrement risquée.

La Formule 1 fait partie des sports auxquels je suis totalement hermétique: je peux comprendre la volonté d'en faire, mais à suivre à la télé, je trouve ça rapidement ennuyeux à regarder et insupportable à entendre. Le seul vif souvenir de Formule 1 que j'ai, c'est Imola 1994, et ce qui m'étonne d'ailleurs c'est que mon père ait suivi ça à l'époque. Je ne suis pas plus fan de Daniel Bruhl que ça et je ne trouve aucun charme à Chris Hemworth. Je n'ai pas vu Frost/Nixon de Ron Howard (aussi scénarisé par Peter Morgan) qui a plutôt bonne presse donc je trouve qu'avec lui on alterne entre le sympa (Willow) et le navet (Anges et Démons). Mais j'avais envie de me changer les idées, le film avait de bonnes critiques et les horaires me convenaient, donc, pourquoi ne pas laisser une chance au métrage.

Oh, comme j'ai bien fait! Car je n'ai pas juste trouvé le film bon, c'est juste une grosse claque inattendue. Tout fonctionne, à commencer par l'affrontement, très bien servi par les acteurs, entre deux personnalités contrastées. Bien sûr, ça n'a rien d'original, la rivalité entre le fêtard populaire et le sérieux renfermé, la tête brûlée et celui qui évalue froidement les risques, le beau gosse et le petit maigrichon (c'est simple, par moment j'avais l'impression de voir James Potter et Severus Rogue font de la Formule 1, on ne se refait pas. Heureusement que ça se finit mieux pour Hunt et Lauda). D'autant plus que c'est tiré d'une histoire vraie, et que ce n'est pas le seul exemple, rien qu'en sport, rien qu'en Formule 1, de ce genre de rivalité. Mais, justement, ce type de récit a l'avantage de parler à tout le monde, surtout quand il est aussi bien mené.

Au début, j'étais bien plus pour Lauda que pour Hunt, car le bellâtre qui se la joue, ce n'est pas mon type de personnage, mais Hunt gagne en intérêt tandis que Lauda pêche par son côté hyper-rigide, avant qu'on se reprenne de sympathie pour lui suite à un certain événement, sans que cela ne nuise à Hunt. En somme, on ne cherche pas à nous faire choisir un camp. De plus, ne connaissant rien des événements, les courses revêtaient un certain suspense pour moi, et pour le coup, Howard a assuré en nous plongeant au cœur de la course et en arrivant à rendre chacune d'entre elles plus prenante que la précédente. Mon seule petit bémol concerne la dernière discussion entre Hunt et Lauda qui ne fait qu'enfoncer le clou sur des éléments que le film avait très bien su faire passer sans explication, mais c'est immédiatement sauvé par la séquence "images d'archives". Ajoutons à cela des seconds rôles bien sympathiques (Natalie Dormer, Julian Rhind-Tutt...) et on obtient la bonne surprise de l'année.
potion préparée par Zakath Nath, le Samedi 5 Octobre 2013, 13:04bouillonnant dans le chaudron "Films".


Ingrédients :

  Escrocgriffe
05-10-13
à 19:33

Fan de Lauda

Etant fan de Lauda depuis toujours, tu m'as donné envie de voir ce film, même certaines séquences doivent être difficiles (surtout quand on connait l'histoire de Lauda…). Merci pour ta chronique !

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
05-10-13
à 19:46

Re: Fan de Lauda

Oui, il y a notamment une scène à l'hôpital qui peut être éprouvante, mais c'est difficile après de ne pas avoir de l'admiration pour le monsieur.

Visiblement le film romance un peu en faisant remonter l'antagonisme entre les deux coureurs à leur période en Formule 3 et en les montrant bien plus remontés l'un contre l'autre mais ce genre de changements est compréhensible dans une fiction tirée de faits réels. Pour quelqu'un qui s'y connait en Formule 1, il doit y avoir pas mal de bonus néanmoins comme pouvoir reconnaître certains coureurs en arrière plan qui n'évoquaient rien à la néophyte que je suis (sortie de Senna, Prost, Schumacher et donc maintenant, Lauda et Hunt, je serais bien incapable d'identifier un pilote).

  Escrocgriffe
05-10-13
à 19:50

Re: Fan de Lauda

Ca a l'air vraiment intéressant, j'irai le voir... Merci ! ;)