Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Barnaby Rudge
Le jeune Edward Chester, fils de l'horrible sir John Chester, est amoureux de Miss Haredale, élevée par son oncle après l'assassinat de son père, assassinat dans lequel sir John peut avoir joué un rôle. la vérité va éclater en même temps que les Gordon Riots, des émeutes anti-catholiques.

Barnaby Rudge est un des deux romans historiques écrit par Dickens, l'autre étant The Tale of Two Cities. c'est peut-être le seul de ces romans à mettre en scène un personnage ayant réellement existé, le secoué du carafon Lord George Gordon. Cette originalité mise à part, on est dans du pur Dickens, avec des méchants ridicules, des méchants vraiment très très méchants et qui tirent les ficelles dans l'ombre depuis des années, et des personnages bons et simples, ou jeunes et purs, et quelques drôles d'oiseaux, comme le Barnaby Rudge du titre, un simple d'esprit toujours de bon humeur et qui est entraîné dans les émeutes sans bien comprendre de quoi il retourne.

Le passage des Gordon Riots, qui occupent une bonne partie du livre, est assez prenant, pour le reste il y a assez peu de surprises dans les révélations successives si on a déjà lu quelques bouquins du monsieur. Ce n'est pas le Dickens le plus mémorable, mais il vaut quand même d'être lu.
potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 3 Octobre 2013, 21:13bouillonnant dans le chaudron "Littérature".