Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Un Long Voyage (2)
Dimanche 15/08 12:08 - Zakath-Nath
A Discovery of Witches, saison 2 (4)
Samedi 10/07 15:25 - Zakath-Nath
Split (1)
Samedi 17/07 11:44 - Vous-ne-savez-pas-Qui
Sans un bruit 2 (2)
Vendredi 25/06 11:06 - Zakath-Nath
The Mandalorian, saison 2 (2)
Jeudi 31/12 10:36 - Zakath-Nath
Maverick (2)
Dimanche 09/08 11:55 - Zakath-Nath
Lawrence d'Arabie (2)
Vendredi 31/07 22:05 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 5: Fugitive of the Judoon (4)
Samedi 14/03 17:12 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 4: Nikola Tesla's Night of Terror (4)
Samedi 14/03 16:50 - Zakath-Nath
Comparaison Harry Potter/Young Sherlock Holmes (11)
Dimanche 08/11 19:05 - Vous-ne-savez-pas-Qui

Potion précédente-Potion suivante
Roi de Mort
--> Les Dérynis - La Trilogie des Rois 3
Le roi Cinhil meurt, laissant trois fils encore jeunes. Bientôt, les régents humains qui entourent l'aîné, Alroy, conspirent pour écarter les Derynis du pouvoir et les persécutions commencent. Camber et ses proches parviendront-ils à éviter le pire à leur peuple?

Dans le précédent tome, je me demandais si la stratégie des héros de remplacer un despote par un roi plus raisonnable, mais également pourvu d'une bonne dose de rancœur envers les Denyris étaient un si bon calcul que cela et cette conclusion à la première trilogie (dans l'ordre chronologique) semble aller dans mon sens. Non pas à cause de Cinhil lui-même, qui pour le peu qu'on le voit, est beaucoup moins insupportable, mais à cause des régents humains qu'il a nommé et qui, après sa mort, ont un boulevard pour commencer un génocide.

C'est peut-être là que le choix de lire les livres dans l'ordre chronologique plutôt que dans l'ordre d'écriture et donc de ne pas débuter par La Trilogie du roi Kelson se révèle ne pas être le plus judicieux: il était important de remettre les Haldane sur le trône pour que Kelson voit le jour et règne et il se passe d'autres choses dans ce livre qui auront probablement d'importantes répercussions à l'époque de Kelson, mais sans cela dans le viseur, on a surtout l'impression que Camber et ses amis ont merdoyé sévère en pensant bien faire, ce qui rend agaçant la manière dont ils sont dépeints comme des gens pieux et bons. En effet, en plus de ça, les personnages sont toujours aussi basiques et le style assez plat, très explicatif avec des dialogues qui manquent de vie.

Il y a un côté désespéré dans ce volume qui cela dit peut fonctionner pour peu qu'on ait réussi à s'attacher aux personnages, mais comme ce n'est pas mon cas, j'y suis restée hermétique. J'aurais au moins redonné sa chance à cette trilogie après l'avoir laissée de côté des années sans être allée plus loin que le premier tome, mais c'est un peu mince comme satisfaction.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 24 Avril 2019, 21:23bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".