Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore

Potion précédente-Potion suivante
Game of Thrones, saison 8 épisode : A Knight of the Seven Kingdoms
Jaime doit rendre des comptes pour ses actions passées, mais nécessité fait loi et on se concentre vite sur les derniers préparatifs avant l'arrivée du Roi de la Nuit.

Jusqu'ici, les épisodes respectant l'unité de lieu traitaient d'une bataille épique, et tout laisse penser que c'est ce qu'on aura la semaine prochaine. Ici, pas d'action, peut-être même le seul épisode de la série sans le moindre décès. On a clairement un épisode d'adieu pour une bonne partie des protagonistes, et on a bien l'intention de leur donner un peu de temps à l'écran avant de les trucider. On peut déjà sortir les mouchoirs et lancer des paris, car quand Missandei et Ver Gris évoquent l'éventualité de repartir de Westeros une fois leur devoir accompli, c'est vraiment tenter le diable. Et je ne m'inquiétais pas tellement pour Brienne jusqu'à son adoubement. Néanmoins, comme cela offre une des plus belles scènes de la série, à défaut d'être une des plus spectaculaires, ce serait une jolie manière de boucler le parcours d'un personnage qui est peut-être le seul à avoir eu les règles de la chevalerie à cœur. Mais faut pas se croire obliger de nous la tuer. Non, non.

C'est le calme avant la tempête, et pourtant, comme on sent bien que c'est la dernière fois que l'on pourra profiter d'une bonne part de la galerie de protagonistes suivis depuis huit ans, on savoure les dernières retrouvailles (manque néanmoins une petite séquence entre Sandor et Sansa. Certes, ils en ont vu depuis la saison 2 et Arya a peut-être eu un plus grand impact dans la vie du Limier). Un peu d'humour avec Edd et Tormund, une petite chanson de Pod (+ Florence + The Machines), un dernier apéro...

Tout cela est bel et bon, et tout aussi émouvant que prévu, mais n'oublions pas la politique, car elle ne se fait pas oublier, elle. Daenerys tente un rapprochement avec Sansa, et à les voir siéger durant le procès de Jaime puis à en juger par le début de leur conversation, on se dit qu'une alliance entre les deux a du potentiel... si ce n'était leur avis contradictoire sur la souveraineté du Nord. Dany a déjà cédé les Îles de Fer, elle n''en a pas bavé toute sa vie pour laisser partir son royaume en morceau une fois qu'il est à portée de main... Et pourtant, c'est ce qui lui pend au nez , et elle le sait désormais puisque Jon lui transmet les révélations de Bran et Sam. Tout ce qu'elle a subi et accompli effacé d'un coup pour une obscure question de primogéniture masculine, on comprend qu'elle abrite quelques doutes.

Elle devra les mettre de côté, puisque les hordes de Marcheurs Blancs sont enfin à la porte, tandis qu'on a bien insisté sur le fait que la crypte est l'endroit le plus sûr et qu'on y a entassé les habitants les plus vulnérables. Ça ne peut pas mal tourner...

Un épisode à part donc, un dernier moment de paix avant le carnage et qui boucle pas mal d'arcs (on peut déjà deviner une partie desquels...). Même s'il risque d'être éclipsé par des moments plus spectaculaires lorsqu'il s'agira de faire une liste des épisodes les plus marquants de la série, il n'en demeure pas moins nécessaire et riche en émotions.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 23 Avril 2019, 12:18bouillonnant dans le chaudron "Le Trône de Fer".


Ingrédients :

  Campanita
Campanita
24-04-19
à 13:14

Fantôme était dans cet épisode, mais j'ai cligné des yeux et je l'ai manqué...

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
24-04-19
à 14:09

Re:

À mon avis, ils l'ont ramené juste pour rappeler son existence pour mieux le tuer dans le suivant, comme ça les spectateurs n'auront plus à se demander où il est passé.