Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Robin des Bois, saison 3

Robin des Bois et ses compagnons ont réussi à sauver le roi Richard, mais le prix à payer a été rude et c'est un groupe affaibli qui rentre de Terre Sainte. L'aide de nouveaux alliés, comme frère Tuck, sera-t-elle suffisante pour lutter contre le prince Jean?

À l'issue de la deuxième saison qui voyait Marianne tuée par Guy de Guisborne, je me demandais si la série allait parvenir à négocier le virage vers un ton plus sombre. Après la vision de cette troisième saison, j'ai la réponse. Un indice? Non.

Plusieurs problèmes empêchent cette saison d'être à la hauteur des précédentes, changement d'ambiance voulu ou non. Tout d'abord, Will, Djaq et Marianne n'étant plus de la fête il faut bien les remplacer. Or, ni Tuck, ni Kate ne parviennent à le faire. Le premier devient vite ennuyeux à jouer les chefs dans une bande qui a accompli bon nombre d'exploits avant qu'il ne vienne proposer ses services. Ses discours moralisateurs à base de phrases toutes faites sont très pénibles également. Quant à la seconde, elle est assez insipide, malgré tout ce qu'elle fait pour se rendre utile, et les histoires de cœur qu'elle fait germer parmi les membres de la bande sont agaçantes.

Le ton plus sombre ne fonctionne pas très bien ou plutôt, il aurait pu fonctionner si les intrigues étaient plus solides. Les précédentes saisons comportaient leur lot de facilités par épisode, mais le côté fun faisait passer la pilule. Ici, facilités et invraisemblances sont toujours présentes, sans l'aspect de pur divertissement délirant. De plus, si le caractère plus torturé de Guy s'explique, ainsi que, dans une moindre mesure, celui de Robin, l'évolution du Sheriff est moins excusable: d'accord, il a la pression de ne plus être indispensable au prince Jean, mais toute la fantaisie du bonhomme a disparu. Alors qu'auparavant il était le genre de méchant qu'on adore détester parce qu'hilarant en plus d'être ignoble, il se contente d'être ignoble.

Le milieu de saison laisse espérer une amélioration, avec l'arrivée de deux nouveaux personnages: Isabella, la soeur de Guy, et le prince Jean en personne, joué par Toby Stephens. Isabella est un personnage prometteur, qui aurait pu avantageusement remplacer Marianne dans le rôle de la femme ayant un pied dans les deux camps, avec plus d’ambiguïté. Hélas, très vite elle se retourne contre Robin par dépit, et devient une garce horripilante qu'il est impossible de plaindre malgré son passé douloureux. Toby Stephens s'en sort mieux, puisque le temps de trois épisodes il amène ce qui manquait tant dans cette nouvelle saison: un grand méchant totalement cabotin.

Les retournements d'alliance et les révélations ahurissantes se succèdent jusqu'à un dernier épisode qui rendra finalement la série impossible à poursuivre (du moins sous ce titre).

Mais n'y a-t-il que du mauvais dans cette troisième saison? en fait, pas vraiment. Les épisodes se laissent regarder, même si l'ennui pointe parfois quand ce n'était pas le cas avant et qu'on roule plus d'une fois des yeux devant l'attitude des personnages. Les costumes font beaucoup moins cheap, et plus réalistes (on n'est plus là pour rigoler, clairement) et surtout, les duels sont plus énervés, mieux chorégraphiés (celui entre le Sheriff et Guy en milieu de saison est particulièrement intense, et tant pis si les personnages se tirent à bon compte de blessures qui devraient en principe les laisser sur le carreau). Toby Stephens est très bien (on voit qu'il y en a au moins un qui s'amuse). Si certaines morts en fin de saison sont honteusement expédiées, d'autres parviennent à être émouvantes.

Dommage, donc, de finir une série sur une impression aussi mitigée après une deuxième saison supérieure à la première, même si tout n'est pas à jeter.

potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 27 Avril 2010, 17:24bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".