Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Richelieu
Né en 1585, Armand Jean du Plessis se destine aux métiers des armes quand son frère décide de se faire moine, l'obligeant à accepter l'évêché de Luçon. Mais une carrière ecclesiastique ne freinera pas ses ambitions pour autant.

Cela faisait un moment que j'avais envie d'en savoir plus sur celui qui reste dans les mémoires comme l'ennemi des Trois Mousquetaires, aussi une épaisse biographie en poche était fait pour me tenter. Le livre de Philippe Erlanger est très complet et retrace bien l'ascension du cardinal et les obstacles qu'il affronte dans cette période tourmentée. Cela dit, j'ai quelques réserves au niveau du style. par exemple, voir Marie de Medicis traitée de balourde. Non que je sois fan, en fait je m'en fiche pas mal, d'elle, mais bon, une fois ça va pour qualifier quelqu'un dépourvu d'intelligence, particulièrement politique, à en croire l'auteur. Quand le mot revient régulièrement, jusque dans un titre de chapitre, en revanche, cela devient lassant. Il y a également, mais là l'auteur n'est pas en cause, beaucoup de fautes typographiques, même pour un livre qui excède les 800 pages.

Cela n'en reste pas moins instructif, même si en refermant le livre, j'ai finalement trouvé le portrait de Louis XIII bien plus marquant et intéressant que celui du cardinal.

potion préparée par Zakath Nath, le Samedi 1 Septembre 2012, 12:14bouillonnant dans le chaudron "Littérature".