Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Plebs, saison 4
Marcus, suite à un enchaînement de circonstances dramatiques, perd son meilleur ami, son emploi et son logement. Il peut au moins compter sur son esclave Grumio et une nouvelle connaissance, Jason, pour l'aider dans sa reconversion, propriétaire d'un bar à vin. Ou pas.

On ne l'attendait pas forcément avec impatience, mais le retour de Plebs après deux ans d'absence fait bien plaisir. D'entrée de jeu, pourtant, la série ose un peu bousculer les repères. Le changement principal consiste évidemment dans le départ de Joel Fry, alias Stylax, dont la sortie est amenée de manière tellement gonflée qu'elle parvient à ne pas indigner. S'ensuit aussi un nouveau métier pour Marcus et donc un nouveau quartier. On ne verra donc malheureusement que peu l'ex-propriétaire véreux de nos héros, et encore moins la patronne du scriptorium, ce qui est dommage, mais Aurélius est toujours bien présent pour être le dindon de la farce et gagne même du galon, ce qui est une bonne nouvelle.

Le remplaçant de Joel Fry, Jonathan Pointing, qui a un physique étonnamment avantageux pour quelqu'un apparaissant dans une série britannique, n'est pas mauvais, mais hélas pas à la hauteur de Stylax, les péripéties le concernant tournant principalement autour du fait que c'est un beau gosse dragueur mais pas bien fufute.

Heureusement, peut-être parce qu'après tout, la série est toujours sympathique mais jamais exceptionnelle, on fait avec facilement et les épisodes s'enfilent toujours aussi bien, avec un humour potache parfois scato, mais qui fonctionne dans son décalage entre des intrigues de sitcom très classiques et le contexte. On n'est donc pas dépaysé même si on abandonne un peu les histoires de collocation pour se concentrer sur la nouvelle carrière de Marcus et les difficultés liées à celle-ci. On a également droit à la visite de quelques guests comme Robert Lindsay pour agrémenter le tout.

Plebs continue donc d'être une petite série comique agréable, à laquelle on ne pense pas forcément quand elle n'est pas à l'écran mais qu'on est finalement bien content de retrouver quand elle revient.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 23 Mai 2018, 14:07bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".