Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Pirates of the Caribbean: The Price of Freedom
En délicatesse avec la Confrérie des Pirates, le jeune Jack Sparrow s'est tourné vers une vie respectable et travaille pour la Compagnie des Indes orientales. Son habileté lui vaut de se voir offrir le commandement d'un navire, le Wicked Wench par Cutler Beckett, directeur de la compagnie en pleine ascension, qui le charge de découvrir la cité mythique de Zerzura et ses fabuleux trésors.

Que devient la franchise Pirates des Caraïbes? Pas grand chose. Après un cinquième opus où l'on pouvait se demander qui du personnage ou de l'acteur était le plus imbibé et en roue libre et des rumeurs d'un sixième film qui abandonnerait Jack Sparrow pour se concentrer sur un nouveau personnage de femme pirate jouée par Margot Robbie ou d'un reboot, silence radio. Dans le cas présent, on peut se dire que pas de nouvelles, bonnes nouvelles. On peut aussi se consoler en retournant à une époque plus joyeuse, au succès surprise du premier film et à ses deux suites plus ambitieuses mais également plus controversées. À l'époque, il y avait même des tentatives de créer un univers étendu et il en reste quelque chose même s'il ne peut se comparer avec ce qui a été fait autour d'autres sagas cinématographiques. Il y a donc eu des romans, tous centrés sur Jack Sparrow. Deux séries signées Rob Kidd (un pseudonyme pour plusieurs auteurs), Les Aventures du jeune Jack Sparrow et Légende de la Confrérie), destinées à un public de niveau école primaire. Pour les lecteurs plus âgés espérant un texte plus consistant et complexe, il y a ce Price of Freedom d'A.C. Crispin. Un choix d'autrice des plus pertinents.

Habituée des univers étendus, elle avait notamment écrit La Trilogie Han Solo. Or, les informations filtrant sur le passé de Jack à l'époque de la sortie des deuxième et troisième films n'étaient pas sans rappeler certains points du passé du fameux contrebandier de Star Wars: une jeunesse passée au sein de la pègre, une tentative de devenir réglo en servant un empire, vite achevée après s'être élevé contre l'esclavage et un retour à la piraterie aux commandes d'un vaisseau ultra-rapide qui ne paie pas de mine. Heureusement, The Price of Freedom ne se contente pas d'être une transposition des mêmes éléments d'un univers à un autre. On sent que Crispin a fait ses recherches sur la vie à bord des navires au XVIIIe siècle et pour donner une patine historique crédible aux interactions entre Jack et les pontes de la Compagnie, qu'elle s'est renseignée sur le commerce triangulaire. On aurait presque là un roman d'aventures indépendant. Cependant, A.C. Crispin respecte aussi le cadre imposé et utilise bien les éléments déjà en place tout en apportant de nouvelles légendes exploitables dans le contexte. Il y a donc la promesse d'un trésor, de la magie, des objets à rassembler...

Les ingrédients sont là, les péripéties régulières aussi et s'il n'est pas aisé de mettre en scène un jeune Jack Sparrow, pas encore celui des films mais qui doit être suffisamment atypique et excentrique, Crispin s'en sort bien tout comme avec Beckett dont le passé sans grande originalité ("papa m'aime pas! je leur montrerai à tous!") l'humanise sans pour autant le rendre plus sympathique. Si on savoure le soin dans les détails de la vie de marins, il y a cependant des longueurs, surtout au début où on alterne entre l'intrigue principale et des retours en arrière, pas inutiles mais qui repoussent le moment d'entrer dans le vif du sujet. Beckett, Mercer ou encore Barbossa sont bien représentés mais le méchant Christophe manque de charisme, on le voit venir de loin ce qui fait paraître Jack bien naïf et il revient pour une dernière scène qui tire en longueur histoire d'avoir un grand duel alors qu'on aurait pu s'en débarrasser plus tôt. À côté de cela, on passe finalement vite sur la chasse au trésor dans le temple et le marché avec Davy Jones, pourtant attendu. Quant aux personnages féminins, Esmeralda la pirate et Ayisha la princesse ne manquent pas de ressources mais leur seule scène en commun est un brin longuette d'autant qu'elle consiste à énumérer les nombreuses qualités et les quelques défauts de Jack.

Malgré ces bémols, The Price of Freedom est une bonne préquelle, qui coche les cases obligatoires sans trop forcer (on ne cherche pas à nous caser de force tous les personnages connus), bien menée et dont on sent qu'elle a été élaborée avec soin. Il est dommage que l'expérience n'ait pas été poursuivie, avec des romans s'éloignant enfin de Jack Sparrow, mais d'un autre côté, mieux vaut se contenter d'un bon bouquin plutôt que de tirer sur la corde au détriment de la qualité.
potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 19 Janvier 2023, 11:32bouillonnant dans le chaudron "Pirates des Caraïbes".