Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Penny Dreadful saison 3
Vanessa Ives et ses compagnons sont encore affectés par les conséquences de leur affrontement avec Evelyn Poole. Tandis que Vanessa décide de consulter le Dr Seward, Ethan se retrouve au Far-West et croise bientôt la route de vieilles connaissances. Décidé à récupérer Lily, Victor Frankenstein trouve un allié dans un vieux camarade d'études, Henry Jekyll.

Alors qu'il me restait les deux derniers épisodes de la saison à visionner, la nouvelle est tombée: il n'y aurait pas de saison 4, pas d'annulation mais une décision du créateur John Logan de s'en tenir là. Du coup, par rapport au reste de la saison qui avait un rythme lent traditionnel avec un épisode totalement centré sur Vanessa (je me suis faite une raison), la fin m'a parue précipitée, mais pas insatisfaisante.

La saison dernière, je trouvais que les personnages luttant contre les sorcières fonctionnaient très bien en tant que groupe. Le fait qu'ils soient désormais séparés et ce pour un moment ne pose pourtant pas autant problème que je l'aurais craint, même si du coup, le ralliement de Victor aux autres à la fin semble le pur fruit du hasard. L'escapade western d'Ethan dépayse agréablement et l'éclairage sur le lien entre Vanessa et John Clare était aussi bien agréable. Quant aux nouveaux personnages, Renfield est particulièrement bien choisi, Patti LuPone en Seward n'était pas un choix évident mais passe finalement à merveille et Shazad Latif en Jekyll ne manque pas de présence, bien qu'au final son personnage ne soit pas exploité en tant que tel et la révélation sur son titre est aussi finaude que celle du second prénom du personnage de Joseph Gordon Levitt dans The Dark Knight Rises

Esthétiquement, la série est toujours aussi sublime même s'il manque peut-être d'une scène marquante à ce niveau comme le bal chez Dorian Gray la saison dernière. Hélas, les défauts sont toujours aussi un peu les mêmes, avec des personnages qui, quand ils n’interagissent pas directement, donnent l'impression de ne pas appartenir à la même série. Encore une fois Dorian en fait les frais et son alliance avec Lily n'est jamais vraiment crédible: pourquoi celle-ci, le connaissant et partant en croisade contre les hommes pervers, lui ferait-elle confiance alors qu'il représente au contraire ce qu'elle combat. Cette sous-intrigue devient vraiment pénible même si la confession de Lily à Victor et la conclusion de sa scène, tous comme les dernières répliques de Dorian relèvent considérablement le niveau. Mais il est dommage que le niveau ait eu besoin d'être à ce point relevé et aussi tard.

Cette saison voit aussi le retour des vampires, et l'apparition très attendue de Dracula. On ne fait pas jouer longtemps le suspense sur son identité de toute façon prévisible, et s'il peut être lassant de voir en Vanessa celle qui suscite toutes les convoitises car soit l'on veut son corps, soit l'on veut son âme, en fin de compte elle est le personnage central d'une série qu'on aurait pu croire avant tout une série chorale. De ce fait, on peut accepter la fin de la série comme la fin de son histoire, les personnages gravitant autour d'elle ayant la leur, que l'on connait plus ou moins malgré les libertés prises.

Penny Dreadful aura donc été un bel objet, parfois ennuyeux, parfois ridicule, mais souvent fascinant et malgré son aspect très inégal la série parvenait à sortir du lot. Il est dommage de la voir quitter les écrans aussi brusquement et en même temps, partir volontairement avant de risquer de lasser est généralement la meilleure option.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 28 Juin 2016, 18:05bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".


Ingrédients :

  Yoda-Bor
Yoda-Bor
28-06-16
à 23:45

Ah, toi aussi le ralliement de Victor à la fin ça t'as fait ça :D . Le gars, il ouvre une porte et paf, t'as les autres qui passent devant à ce moment là XD.

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
29-06-16
à 09:52

Re:

Oui, il a été détaché du reste de l'intrigue toute la saison, il sort de scènes hyper-émotionnelles, il sort dans le couloir et c'est "ah vous allez vous fritter contre Dracula? Cool, je met ma veste et j'arrive!".