Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe

Potion précédente-Potion suivante
Moonfleet
Le village de Moonfleet est un havre pour les contrebandiers qui mènent un commerce aussi florissant qu'illégal, sous la direction du bourru mais brave Elzevir Bloke. Leur mode de vie attire le jeune John Trenchard, qui rêve également de découvrir le diamant de Barbe-Noire Mohune, un aristocrate brutal ayant trahi Charles Ier un siècle plus tôt. Quand un nouveau magistrat arrive au village bien décidé à éradiquer les contrebandiers, John et Elzevir vont être entraînés dans une série de mésaventures.

Moonfleet de Fritz Lang est un de mes films préférés, une histoire de trésor caché qui sent bon les côtes sauvages et les embruns avec une atmosphère pesante et triste, un Stewart Granger excellent en aventurier et un un thème musical magique. Cependant, il s'agit d'une adaptation très libre du beau livre de John Meade Falkner, reprenant suffisamment d'éléments pour justifier le terme d'adaptation et non d’œuvre originale mais mettant en scène des personnages très différents. Autant dire qu'une nouvelle mouture n'était pas inutile et la chaîne Sky TV a diffusé en Grande-Bretagne pour les fêtes une mini-série en deux parties de trois quarts d'heure. Le scénario est ici beaucoup plus proche du livre même s'il prend quelques libertés: le vilain juge Maskew est devenu un Mohune (dans le film c'était le jeune héros qui devenait un Mohune, décidément les scénaristes ne veulent pas voir s'éteindre cette famille) et Grace, sa nièce, est ici sa fille, et se montre beaucoup plus délurée, on est au XXIe siècle, après tout.

Le casting est agréable, le fait que John Trenchard soit joué par Aneurin Barnard a réussi à me le rendre supportable, car au niveau du scénario, le personnage est aussi pénible que dans le livre: les petits jeunes qui découvrent la vie et la sagesse sont rarement mes personnages préférés car ils sont souvent entourés de gens au caractère plus haut-en-couleur, mais lui, c'est le genre de type qui va toujours prendre les mauvaises décisions, faire ce qu'il ne faut pas, et attirer des ennuis à des gens bien meilleurs que lui. C'est un des points qui me font préférer le film, où le héros est beaucoup plus jeune, et est une figure de l'innocence au milieu d'êtres corrompus dont il va entraîner la chute sans en avoir conscience, ce qui avait un côté amusant mais finissait sur une note émouvante et triste. Donc, Aneurin Barnard se tire bien de son personnage ingrat. Par contre, si sa ressemblance avec Elijah Wood n'était pas assez flagrante, les costumiers ont trouvé amusant de l'habiller en Frodon.

J'ai regretté que les épisodes ne fassent pas dix ou quinze minutes de plus, sans ajouter de gros rebondissements, cela aurait permis à l'intrigue de mieux se poser, certains éléments arrivent bien vite (comme l'histoire d'amour entre John et Grace ou le passage en prison) et l'ensemble est un peu précipité, avec un épilogue expédié et qui semble trop facile. De plus, la réalisation est honnête (malgré une grosse vague numérique peu crédible et des apparitions de Barbe-Noire qui ne parviennent pas à faire frémir - sans parler du plan final qui évoque plus Pirates des Caraïbes que Moonfleet!) mais peine à instaurer une véritable ambiance à l'histoire, malgré quelques passages durs c'est un peu trop gentillet.

Ça n'en reste pas moins une histoire agréable à suivre, mais cela démontre encore une fois que la meilleure adaptation n'est pas forcément la plus fidèle à la matière d'origine. Le film a un esprit finalement plus proche dans ses thèmes et dans le sentiment de tristesse final que la mini-série ne parvient pas à transmettre, sans être honteuse pour autant.

potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 9 Janvier 2014, 21:23bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".