Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Bellefleur
Installée dans le nord-est des États-Unis à la fin du XVIIIe siècle, la famille Bellefleur a prospéré avant de décliner tout en gardant un certain standing. Pendant plus d'un siècle, la demeure familiale a vu passé les individus les plus particuliers, qui ont souvent connu un destin tragique ou simplement mystérieux.

Ce gros roman de Joyce Carol Oates m'a pas mal évoqué Cent ans de Solitude de Gabriel Garcia Marquez: une histoire centrée sur différentes générations d'une même famille dans un coin isolé, de son ascension à sa chute qui voit sa quasi-annihilation, tout cela baignant dans une ambiance de réalisme magique. Une sorte de version nord-américaine, en somme, mais qui permet de trouver un ton différent, avec un côté un peu plus gothique et une Histoire différente.

Le déroulement n'a rien de linéaire et si l'on a peut d'être perdu, on s'y retrouve finalement même si l'arbre généalogique en début de livre n'est pas superflu. Il s'agit presque de nouvelles reliées entre elle par les liens familiaux entre les différents personnages, et il ne faut donc pas s'attendre à une montée en tension, un climax, etc. En fait, si au bout de quelques chapitres, on se demande quand cela va décoller, on risque d'en être pour ses frais. La famille Bellefleur n'en reste pas moins fascinante, parfois répugnante, et une fois ferré, il est difficile de décrocher du roman.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 12 Janvier 2014, 14:19bouillonnant dans le chaudron "Littérature".