Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Misericordia
Tristan Hart, étudiant en chirurgie surdoué mais perturbé, part pour Londres afin d'apprendre auprès du Dr Hunter. Le jeune homme cache un lourd secret: si son but avoué est de soulagé la douleur, il préfère de loin l'infliger. Seul son ami d'enfance, Nathaniel Ravenscroft semble connaître sa vraie nature.

Ce premier roman de Jack Wolff se place dans la lignée des roman gothique et fantastique de la fin du XVIIIe ou du XIXe siècle mais avec des passages assez crus qui ne seraient pas forcément passés de façon explicites à l'époque. Misericordia (le titre choisi par l'éditeur français de The Tale of Raw Head and Bloody Bones passe un peu à côté) est un roman riche et assez perturbant du fait du caractère sadique du personnage principal, dont on ne sait pas s'il est complètement fou ou juste un peu particulier. Ou ensorcelé. Pour une fois, on ne nous laisse pas plongé dans l’ambiguïté et l'auteur tranche, ce qui n'est pas forcément un défaut, surtout étant donnée l'option choisie.En plus de Tristan, on croise quelques figures marquantes, notamment Nathaniel, tout aussi inquiétant et dont on ne cerne pas tout de suite la véritable nature. On peut seulement regretter que si quelques révélations sont inattendues, on comprend très vite le message que Katherine, la bien-aimée de Tristan, essaie de lui faire passer à travers ses contes là où lui ne voit rien (ou refuse de voir).

Dans le créneau du roman gothique anglais mélangeant tradition et modernité, en tout cas, Wolff s'en sort avec les honneurs.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 26 Novembre 2014, 23:32bouillonnant dans le chaudron "Littérature".