Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Hour saison 2
Quelques mois après sa création, l'émission d'investigation The Hour continue de rassembler les spectateurs malgré l'éviction de son journaliste le plus audacieux, Freddie Lyon, et le comportement de plus en plus incontrôlable d'Hector Madden, qui gère très mal sa célébrité. L'arrivée d'un nouveau directeur de l'information, Randall Brown, soucieux de donner un coup de fouet à l'émission menacée par la concurrence, va chambouler les choses. Freddie Lyon est rappelé tandis que Madden est accusé par une call-girl de l'avoir battue.

La première saison de The Hour n'en appelait pas nécessairement une seconde. C'est néanmoins un plaisir de retrouver ses personnages et quelques recrues de choix. On abandonne les histoires d'espionnage pour une ambiance de film noir avec night-club louche et scandale politique et sexuel à la clé. En toile de fond, la menace nucléaire succède à la crise de Suez. Ces six nouveaux épisodes sont extrêmement riches. En plus de l'enquête menée encore une fois pas Freddie mais avec des compagnons un peu plus impliqués, on parle de la montée du racisme, de la paranoïa lié à la bombe atomique et les personnages gagnent pour la plupart en épaisseur. C'est le cas par exemple de Marnie, la femme d'Hector, lassée de ses frasques et qui va voler de ses propres ailes (car comme elle le dit elle-même, il n'y a pas de meilleure vengeance que la réussite). Hector s'avère également un personnage complexe, veule, mais qui veut être reconnu comme un vrai journaliste et pas une simple potiche (les présentateurs du 20H luttant pour convaincre qu'ils sont plus que des hommes-tronc s'y retrouveront sans doute).

Du côté de Bel et Freddie, c'est un peu plus convenu, le couple semble évident mais doit faire face à des obstacles assez peu palpitants, notamment le fait que Freddie se soit marié. Lizzie Brocheré est charmante dans le rôle de l'épouse mais le personnage, sans être une garce, est un peu trop caricatural et peu développé au-delà de sa fonction. Plus convaincant est Tom Burke en producteur d'une émission rivale sur ITV car il ne se contente pas d'être un potentiel soupirant de Bel et permet d'introduire une histoire de concurrence qui pousse The Hour à se dépasser.

Autre grande force de la saison, l'arrivée de Randall Brown, alias Peter Capaldi. Je regrettais en saison 1 qu'Anna Chancellor soit un peu sous-exploitée, la sous-intrigue entre Lix Storm et Brown, à défaut d'être originale, apporte de beaux moments d'émotions qui culmine dans une scène du dernier épisode où Randall Brown, jusque-là raide comme la justice et ne trahissant ses émotions qu'à travers de légers TOCs, se laisse complètement aller? Le jeu tout en retenu de Capaldi, à l'opposé des performances survoltées pour lesquelles il est plus connu, est encore une fois remarquable et Chancellor impeccable pour lui donner la réplique.

Les audiences décevantes ont convaincu les pontes de la BBC de ne pas renouveler la série. Même si je n'aurais pas dit non à une suite, je dois avouer que je ne suis pas si frustrée que cela. Certes, la fin est encore plus abrupte que la fois précédente, mais toutes les sous-intrigues sont bouclées malgré le sort d'un personnage laissé à l'imagination du spectateur... Ce qui n'est pas forcément pour me déplaire.
potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 1 Décembre 2014, 10:59bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".