Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Meurtres au Paradis, saison 11
Sainte-Marie, petit coin de ¨Paradis... Ou presque car le taux de morts suspectes est élevé mais heureusement, la police locale, sous la houlette de Neville Parker, n'est jamais longue à coincer les meurtriers, même en période de fêtes de Noël.

Il semble loin, le temps où le 25 décembre s'accompagnait d'un épisode spécial de Doctor Who ou de Downton Abbey. Depuis, la première série se réserve pour le Nouvel An et la seconde a migré au cinéma. La BBC et ITV n'ont plus de séries emblématiques pour prendre le relais et accordent cet honneur de l'épisode de Noël à des shows plus variés mais aussi plus mineurs. En 2021, c'est donc Meurtres au Paradis qui y a eu droit (et comme c'est une coproduction avec France Télévision, on a pu bén"ficier d'une diffusion chez nous dans la foulée), avec un Noël sous les tropiques qui a surtout été l'occasion de revoir Dwayne qui n'avait jamais eu droit à un départ salué en bonne et due forme. On a ensuite une pleine saison de huit épisodes qui sera marquée par un départ, une arrivée, et un autre retour.

Neville a le béguin pour Florence, celle-ci, malgré les malentendus, n'y est pas totalement indifférente. Il semble cependant que les scénaristes veulent éviter un effet Clair de Lune ou simplement le personnage principal en couple, car la romance tourne court alors que Florence accepte un job d'infiltration risqué. Vu les circonstances de son premier départ de la série, il y a de quoi s'inquiéter mais cette sous-intrigue assez loin de l'esprit Meurtres au Paradis revient vite sur des rails plus rassurants, seulement voilà, au revoir Florence, probablement pour de bon cette fois. Joséphine Jobert est remplacée par Shantol Jackson, une jeune actrice jamaïcaine qui joue Naomi, d'abord présente comme sergent avant qu'une promotion opportune la mette à la place de Florence (qui était arrivée dans l'équipe de la même manière). Naomi est une bonne élève discrète mais efficace dont les manières pondérées et le manque d'expérience lui faisaient former un duo complémentaire avec Marlon. Une fois promue et donc davantage en binôme avec Neville, la sauce prend moins ou plutôt, on a du mal à voir comment elle peut tirer son épingle du jeu avec une relation plus distante. Espérons qu'on lui donne l'occasion de la développer en saison 12.

Plus inattendu est le retour de Darlene (Ginny Holder) au détour d'une affaire d'empoisonnement, qui va intégrer l'équipe. J'appréciais beaucoup ce personnage quand elle était avec Dwayne mais le départ de celui-ci avait entrainé la disparition de sa petite amie et j'ai donc été fort heureuse de la revoir comme un membre du quatuor principal et pas seulement comme la compagne de l'un d'entre eux. On en apprend également un peu plus sur Selwyn Patterson en cours de saison, très protecteur vis-à-vis d'elle et qui par la suite voit quelqu'un de son passé revenir lui rendre visite. Il y a par ailleurs entre lui et Neville beaucoup moins de tension, ce qui s'explique puisque Parker a eu largement l'occasion de prouver sa compétence et se montre moins maladroit envers lui mais on y perd un peu en humour. Pour compenser on nous présente la sœur délurée de Neville, jouée par Kate O'Flynn que j'aime bien mais en dehors de quelques situations cocasses, sa présence n'est pas marquante.

Quant aux intrigues policières, on reste dans du whodunit classique la plupart du temps, et si cela manque de surprise, ce n'est pas tant dans l'identité des coupables qui n'est pas évidente en général que dans le déroulement de l'enquête lui-même, toujours très balisé. On arrive à varier le cadre, notamment avec un meurtre commis en plein ciel lors d'un saut en parachute (la solution est presque décevante dans sa simplicité), ce qui est une gageure au bout de onze saisons. Les deux derniers épisodes sortent un peu du lot, avec des conclusions assez amères où l'on n'a pas spécialement envie de voir les meurtriers finir en prison.

Malgré les allées et venues des uns et des autres, cette nouvelle saison maintient une belle stabilité: rien de formidable, rien de mauvais non plus, on sait fort bien ce que l'on va y trouver et on l'a, et on pourrait encore suivre dix saisons du même tonneau sans se plaindre mais sans les attendre non plus.
potion préparée par Zakath Nath, le Samedi 26 Février 2022, 15:11bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".