Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Marvel's Jessica Jones, saison 1
Jessica Jones est dotée d'une force surhumaine, mais sa carrière de super-héroïne en devenir a tourné court après une rencontre avec Kilgrave, un homme capable de soumettre les gens à sa volonté. Jessica s'est reconvertie en détective privée, quand un beau jour une enquête l'amème à croiser à nouveau la route de Kilgrave.

Après Daredevil l'année dernière, Netflix s'attaque à un autre personnage de l'univers Marvel évoluant également à New York, Jessica Jones. Celle-ci était l'héroïne d'Alias un comics scénarisé par Brian Michael Bendis. Si l'on verra au cours de la série des démonstrations de super-pouvoirs, la série s'inscrit dans un quotidien réaliste et sordide. Jessica est encore traumatisée par les actes que Kilgrave l'a forcée à commettre et noie son mal-être dans l'alcool. Il y a un aspect assez cliché à ce personnage de privée désabusée et portée sur la bouteille, monologuant en voix-off bien qu'évidemment, l'originalité provient du fait qu'il s'agit d'une super-héroïne et non d'un avatar de Philip Marlowe. Krysten Ritter se tire plutôt bien de ce personnage au caractère d'oursin.

Cette première saison n'est pas sans défauts. J'ignore si 13 épisodes est le format imposée par Netflix, mais force est de constater qu'il y a des longueurs et des sous-intrigues peu palpitantes comme les procédures de divorce du personnage de Carrie Ann Moss ou ce qui tourne autour de Simpson (bien que de ce côté, on sent tout de même que cela pose les bases pour la saison prochaine). Enfin, le jeu de chat et de la souris entre Jessica et Kilgrave devient un peu répétitif. Si Ritter campe bien son personnage, les personnages secondaires font moins forte impression, corrects mais sans plus. Naturellement, le centre d'intérêt se portera davantage sur le méchant, Kilgrave et de ce côté c'est plus satisfaisant. La scénariste a la bonne idée de prendre son temps pour le faire arriver en plein lumière. Les premiers épisodes se contentent de nous le laisser apparaître de façon fugace, au détour d'un flash-back ou de dos, et de nous le présenter plutôt au travers des conséquences de ses actions sur ses victimes, ce qui permet de le parer d'une aura glaçante. Une fois pleinement révélé, David Tennant s'avère un choix judicieux pour le rôle. Certaines mimiques et intonations rappellent beaucoup le Docteur, bien davantage que ses interprétations récentes, mais cela n'est pas gênant (en fait la nature du personnage évoquerait plutôt le Maître et son "I'm the Master and you will obey me!" et il est en tout cas pour beaucoup dans l'attrait de cette saison.

La série est assez noire de part la nature des traumatismes de l'héroïne et de son entourage, qu'il sera intéressant de voir évoluer mais qui gagnerait sans doute à ne s'étaler que sur dix épisodes.
potion préparée par Zakath Nath, le Samedi 28 Novembre 2015, 23:41bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".