Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Kingsman: le Cercle d'Or (2)
Mardi 17/10 15:42 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe

Potion précédente-Potion suivante
Martha Peake

Ambrose Tree vient rendre visite à son vieil oncle malade, William, pensant qu'il héritera bientôt de lui Drogo Hall, une demeure des environs de Londres. Une fois sur place, William lui raconte la fascinante histoire de Harry Peake et sa fille Martha, héroïne de la Révolution américaine.

Avec Martha Peake, on n'est pas sans retrouver l'atmosphère de certains romans du XIXe: contrebandes, errances dans les bas-fonds de Londres, sinistres demeures habitées de personnages assortis au décor... Patrick McGrath déroule un récit glauque peuplé de personnages mémorables dont on veut découvrir le destin malgré les actes parfois monstrueux qu'ils commettent. Même si ce livre est très différent de L'Asile du même auteur, on y retrouve le fait qu'il ne faut pas se fier totalement à ce que l'on nous raconte: Ambrose en vient assez vite à se méfier de ce que son oncle lui dit et tire ses propres conclusions, extrapolant, se livrant à des interprétations qui se révéleront parfois fortement erronées, le rôle de Martha durant la guerre n'est pas celui qu'on imagine au départ (et il est difficile de ne pas penser à L'homme qui tua Liberty Valance, autre histoire sur une Amérique en train de se forger une Histoire et une légende). C'est surtout cet aspect-là qui permet à Martha Peake de sortir du lot et de ne pas qu'être un bon pastiche de romans d'aventures à la Stevenson.

 

potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 2 Décembre 2008, 19:52bouillonnant dans le chaudron "Littérature".