Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Kingsman: le Cercle d'Or (2)
Mardi 17/10 15:42 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe
Au revoir là-haut (2)
Mercredi 27/09 15:07 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Lombres
Zanna et Deeba, deux jeunes londoniennes sans histoire, découvrent une ville parallèle à la leur à la suite d'une série d'événements étranges: Lombres, où échouent les objets perdus de Londres, et menacée par un danger que seule Zanna peut mettre en déroute.

Cela faisait un petit moment que j'avais envie de me lancer dans l’œuvre de China Miéville sans savoir par quelle bout la prendre. Finalement, un peu comme avec Clive Barker, un roman orienté jeunesse (et couronné d'un prix Locus et d'un prix Elbakin.net) m'a paru l'approche la plus accessible.

Malgré son épaisseur, Lombres se lit d'une traite, agrémenté il est vrai d'illustrations de l'auteur qui collent tout à fait à l'ambiance. Difficile en découvrant ce Lombres de ne pas penser à d'autres romans de fantasy urbaine dans la capitale anglaise tel que Neverwhere de Neil Gaiman, mais Mieville à son propre style et les idées fourmillent, que ce soit la nature de l'ennemi ou les créatures qui peuplent la ville.

Le rythme ne faiblit jamais mais est parfois un peu rapide avec une solution trouvée dans la foulée du danger, qui rend le déroulement des péripéties par moment un peu trop linéaire et facile (l'usage de l'AntiFlingue sur la fin, hors sa dernière utilisation).

Le plus amusant est sans doute la façon dont l'auteur tord le cou à certains clichés, notamment l'utilisation des prophéties avec élu et épreuves à remplir en intégralité pour pouvoir vaincre le méchant, ce qui est peut-être, au-delà des nombreuses trouvailles, ce que je retiendrais de cette première incursion dans l'univers de Miéville.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 3 Novembre 2017, 10:42bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".