Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Locke & Key, saison 2
--> Spoilers
Les Locke pensent être définitivement débarrassés de Dodge mais le danger est toujours présent, plus proche d'eux que jamais. Gabe et Eden sont désormais alliés et tentent de fabriquer une nouvelle clé. Or seule la famille Locke possède pour l'instant le secret de leur conception.

La première saison de Locke & Key, adaptation du comics du même nom de Joe Hill et Gabriel Rodriguez, avait été une petite déception. L'esthétique était soignée avec notamment un beau décor pour Key House mais on s'éloignait assez vite de l'intrigue de base, on édulcorait à mort les passages les plus durs pour se concentrer sur des amourettes adolescentes, les idées visuelles les plus folles de la BD se traduisaient difficilement dans une série live, l'acteur jouant Bode était vite insupportable... Pour autant, ce n'était pas une catastrophe, juste inintéressant en tant qu'adaptation mais regardable en tant que série fantastique visant en priorité un public ado. La saison 2, qui s'ouvre sur une scène très moche et inutile (inutile non pas par rapport à l'intrigue mais parce qu'on va la revoir intégralement plus tard dans la saison au sein d'un flash-back plus long), est exactement du même tonneau, donc mon avis risque de reprendre dans les grandes lignes ce que j'avais dit précédemment.

Premièrement, donc, on continue dans le côté ado avec les relations entre Kinsey et Scot, mises en difficulté par Gabe et une possibilité que Scot puisse quitter Matheson pour une école de cinéma en Angleterre (ce départ potentiel joue sur plusieurs épisodes pour rien du tout). Tyler a aussi droit à une romance tragique. Ensuite c'est encore une fois très édulcoré: la culpabilité lorsque les héros se rendent compte qu'ils ont balancé Ellie dans une dimension démoniaque et non Dodge est expédiée (et seuls Tyler et Kinsey en ont l'air affecté le temps d'une scène). En même temps, ils auraient tort de trop s'en vouloir parce qu'Ellie s'en sort, et n'a pas l'air plus traumatisée que ça. Alors oui, on tue quelques personnages secondaires à côté (dont Erin qui récupère ses capacités pour se faire tuer bêtement deux épisodes après...) mais rien qui ne semble démolir durablement le moral des protagonistes ou faire une véritable différence.

Quant aux acteurs, si la plupart, tout en étant très lisses, sont corrects, comme Connor Jessup, Emilia Jones ou Petrice Jones, d'autres sont vite très pénibles, à commencer par Jackson Robert Scott en Bode qui est exactement sur le même ton que la saison précédente ou encore Darby Stanchfield qui traverse la saison avec un air de bienheureuse collée au visage. On lui adjoint un jules tout aussi gonflant en la personne de Josh (Brendan Hines) tellement avide de découvrir les secrets de Matheson qu'il parvient à se faire manipuler par une adolescente (démoniaque certes mais pas particulièrement futée). Puisqu'on y vient, un mot sur Gabe et Eden. Heureusement que le premier se fait démasquer à la mi-saison parce qu'avec son air permanent d'avoir deux airs il pourrait aussi bien se balader avec un panneau "Ah, ah! Je suis le méchant ténébreux"! Quant à Eden, c'est le surjeu de la peste du lycée comme on n'en voit que dans les séries et les films américains. Hallea Jones a l'air de cocher les cases de tout un bingo de mimiques, ce qui fait qu'on a beau essayer d'humaniser son personnage en laissant comprendre qu'elle a des difficultés avec ses parents, elle reste complètement artificielle.

C'est tout de même vaguement distrayant avec quelques idées amusantes comme la réplique miniature de la maison et ses possibilités et une jolie musique mais dix épisodes étaient peut-être un peu excessifs. Les vingt premières minutes du final sont bien emballées mais on s'attarde sur des retours larmoyants ensuite, tout cela pour conclure sur un cliffhanger (peu surprenant puisque c'est le titre de l'épisode et qu'une saison 3 était déjà commandée) qui annonce le grand méchant pour la suite... Grand méchant qu'on nous avait présenté plus tôt dans la saison et qui est parfaitement inintéressant pour ce qu'on en a vu jusqu'ici.

Bref, rien de neuf dans les défauts et les quelques qualités. Il n'y a plus grand chose du comics à ce stade de l'intrigue même si la plupart des bonnes idées en viennent mais si on ne l'a pas en tête et qu'on n'est pas rétif à un type de jeu d'acteurs très stéréotypé, ce n'est pas non plus fondamentalement déplaisant.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 26 Octobre 2021, 14:12bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".