Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Life's too short
Warwick Davis a tenu des rôles dans la saga Star Wars, les Harry Potter et a tenu le rôle titre de Willow, entre autres, malheureusement sa carrière est en perte de vitesse, comme acteur et comme agent pour nains. Il faut dire que si le public n'y met pas du sien en s'entêtant à ne pas le reconnaître sous prétexte qu'il joue souvent masqué, Warwick creuse sa tombe tout seul en étant imbu de sa personne, en exploitant des clients et en s'entourant d'incompétents.

Après les excellents The Office et Extras, le duo Ricky Gervais et Stephen Merchant reviennent, et s'ils apparaissent régulièrement, la vedette est Warwick Davis. Est-ce moi qui me suis lassée ou eux qui se reposent un peu trop sur leurs lauriers? Toujours est-il que je ressors déçue des ces 7 épisodes et un special. On reconnait bien l'humour de Gervais et en fait, on est au croisement de The Office (le faux documentaire, le personnage principal proche de David Brent) et Extras (les stars dans leur "propre rôle" se montrant sous leur plus mauvais jour).

Hélas, la sauce peine à prendre et ce qui fonctionnait précédemment (l'incompétence crasse des gens sensés aider le héros, le comportement odieux de certains personnages et les humiliations d'un personnage qui se fourre dans une situation embarrassante et continue de creuser...) parait trop souvent artificiel. De plus, la force des précédentes séries étaient, après toutes ces humiliations qui faisaient rire autant qu'elles pouvaient mettre mal à l'aise, d'offrir une bonne dose d'émotion in fine et de ne pas se contenter d'accabler des personnages pathétiques. La volonté est toujours là, notamment au travers du personnage d'Amy mais d'avantage expédiée ce qui sent surtout le passage obligé.

Est-ce que Life's too short est à jeter pour autant? Non. Davis bénéficie d'un quotient sympathie suffisant pour qu'on le suive, certaines scènes font tout de même mouche (Liam Neeson tentant de convaincre qu'il peut être drôle, par exemple) et les épisodes, en dehors du très longuet easter special, s'enchaînent sans déplaisir. Tout de même, après ça j'approcherai les autres projets des compères avec un peu plus de circonspection.
potion préparée par Zakath Nath, le Samedi 7 Septembre 2013, 23:48bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".